A LA UNEMEDIASNATION

Regain de violences terroristes des derniers jours : Quand l’aguerrissement des FAMa ne fait plus aucun doute

Comme à l’accoutumée, les forces obscurantistes ont profité de l’attention collective focalisée sur la célébration de l’Aid El Fitr (fête de Ramadan), pour planifier une série d’attaques complexes contre certaines positions stratégiques de l’armée malienne le samedi 22 avril. Contrairement aux désastres à l’image de Boulkessi et Mondoro dans un passé récent du Mali auxquels les terroristes s’y attendaient d’ailleurs, la réaction des FAMa fut cette fois-ci prompte et efficace. 32 terroristes neutralisés sur le coup à Sevaré, 9 autres interpellés, un sanctuaire terroriste complètement détruit vers Mourdiah avec plus d’une soixantaine d’éléments neutralisés le même jour. Tout ça, sans compter le bilan des ratissages qui sont toujours en cours. Cette  prompte réaction efficace lève désormais le doute sur l’aguerrissement des Forces Armées Maliennes (FAMa) dans leur lutte contre le terrorisme au Mali.

De l’attaque frontale contre les militaires jusque dans leurs casernes aux embuscades ciblées contre les patrouilles de l’armée, les Groupes armés terroristes (GAT) sont actuellement en pleine débandades dans leurs actions au Mali. En plus de tenter, tant bien que mal, à garder leur capacité de nuisance par des actes de perfidies contre les cibles moles de l’armée et les populations civiles et leurs biens, les terroristes mènent actuellement des opérations désespérées dans le but de toujours résister. L’attaque contre l’arsenal logistique de l’armée à Sevare et Mourdiah, le 22 avril dernier a dévoilé l’utilisation des enfants de 10 à 16 ans par les terroristes, selon le chef d’état-major général des armées, le Col. Oumar Diarra, pour renforcer leurs rangs. En effet, le samedi 22 avril 2023, pendant que l’opinion publique nationale était orientée vers la célébration de l’Aid El Fitr (fête de Ramadan), des terroristes ont intenté plusieurs actions dont une Kamikaze contre l’aéroport de Sevare ou abrite quelques aéronefs et drones de l’armée malienne. L’objectif n’était sans toute que de détruire le parc aéronef qui est devenu aujourd’hui un cauchemar pour les groupes armés terroristes du fait qu’il parvient à réduire, sinon anéantir leur capacité de nuisance partout sur le territoire national du Mali. Mais à la différence de l’histoire récente du Mali où des camps entiers étaient détruits sans aucune possibilité de renfort, ces véhicules Kamikazes bourrés d’explosifs n’ont pas eu le temps ce jour d’atteindre leur cible (aéroport de Sévaré). Ils ont été interceptés et neutralisés dans la zone aéroportuaire par des drones de surveillance et de combat nouvellement acquis qui font désormais la fierté de toute l’armée malienne. Sur place, 32 terroristes neutralisés, neuf autres interpellés en plus d’un pick-up abandonné par les assaillants nous a informés le chef d’état-major général des armées sur les antennes de la télévision nationale.

Le même jour, souligne-t-il, les FAMa ont énergiquement réagi contre une autre attaque contre une mission logistique de l’armée sur l’axe Mourdiah- Nara neutralisant une vingtaine de motocyclistes sur le coup et une soixantaine d’autres éléments, trois véhicules et une quarantaine de motos suite aux surveillances dans la zone.

Un exploit qui manifeste désormais l’aguerrissement des Forces armées maliennes dans leur lutte contre l’hydre du terrorisme, notamment grâce à la politique actuelle des plus hautes autorités de la transition de rendre plus performante et autonome l’armée malienne. D’ailleurs cette intervention a été mise à profit par le Chef d’état-major général des armées le colonel Oumar Diarra pour couper court aux rumeurs induisant que les FAMa ont reçu une quelconque aide lors de l’attaque de Sévaré. « Ces combats de ce matin ont été menés en toute autonomie par les forces armées maliennes… Aucune autre force n’est intervenue » a-t-il bien précisé, le chef d’état-major général des armées le Col. Oumar Diarra tout en invitant la population au calme et à la sérénité.

Bien que le dégât ait été réduit suite à la promptitude et au professionnalisme des FAMa, il faut néanmoins citer qu’une dizaine de personnes civiles ont perdu la vie et plus d’une soixantaine d’autres ont été blessées lors de cette attaque de Sévaré. Selon le chef d’état-major général des armées, ces cas résultent de l’effet de la détonation qui a fait tomber des maisons sur les habitants.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420