Réception de RFI et France 24 sur certains décodeurs pirates : La HAC dégage sa responsabilité

Dans un communiqué rendu public le jeudi 19 mai 2022, la Haute Autorité de la communication du Mali – HAC dit avoir été surpris de la réception de la radio France internationale – RFI et du service de France 24 au Mali malgré les nombreuses mesures prises pour leurs suspensions.

Selon le communiqué le vendredi 25 avril dernier, la Haute Autorité de la communication avait procédé suivant la décision N°34/P-HAC au retrait définitif de la l’autorisation d’établissement et d’exploitation du service de radio France Internationale – RFI et de France 24 au Mali. Cette autorisation avait été accordée à France médias Monde par la convention n°055/HAC-MALI/2018 du 11 juin 2018.

« Cette mesure sanctionne la violation des textes en vigueur constaté dans le traitement de l’information sur le Mali par ces deux organes qui sont suivis depuis plusieurs mois par le Centre de Monitoring et de Contrôle des médias de la Haute Autorité de la Communication », liton dans la note de l’organe de régulation des médias au Mali.

A en croire le communiqué, la HAC pour du respect de sa décision a saisi la société Malienne de la Transmission et de Diffusion (SMTD) et les diffuseurs privés pour interrompre la réception en mode FM de RFI et ses relais.

La HAC dit avoir saisi aussi les distributeurs des programmes audiovisuels conventionnés pour crypter et retirer les chaines RFI et France24 de leurs bouquets. Enfin la HAC a aussi saisi l’Autorités Malienne Régulation des Télécommunication et des postes (AMRTP) pour bloquer la réception par internet des sites de diffusion de ces deux médias.

« Malgré la mise en œuvre des moyens techniques et technologiques dont dispose la HAC et les services saisis, France24 est reçue sur certains décodeurs qui sont librement commercialisés et qui peuvent capter toutes les chaines diffusées en clair par satellite gratuit », s’étonne la HAC dans le communiqué.

Par ailleurs, la Haute Autorité de la Communication indique que « n’écoute RFI et regarde France24 que celui qui s’en donne les moyens techniques et technologiques ».

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :