A LA UNENATIONPOLITIQUE

Pour imposer la « Rectification » de la Transition : Le M5-RFP bientôt à la rencontre des forces vives du pays

Lors de sa session extraordinaire du mercredi 10 mars dernier, le M5-RFP a annoncé avoir analysé et tiré les enseignements de sa dernière Assemblée générale tenue le 6 mars 2021 au cours de laquelle ses responsables et ses entités membres ont formulé certaines doléances, orientations et recommandations « engagées et claires » relatives à la situation actuelle du pays.

Le comité stratégique du mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a, au cours de cette session extraordinaire, décidé  d’aller à la rencontre de l’ensemble de ses militants, sympathisants et toutes les personnes physiques et morales qui aspirent le vrai changement à Bamako, sur l’étendue du territoire national ainsi dans la Diaspora. Cette série des rencontres  permettra, selon le mouvement hétéroclite de définir ensemble les voies et moyens à mettre en œuvre afin de consolider et d’élargir sa base sociale et politique en vue des futures activités.

Le comité stratégique du mouvement du 5 juin, par ailleurs, se dit déterminé à entamer dans les jours avenir  une large concertation non seulement avec la classe politique malienne mais également avec toutes les couches socio-professionnelles pour créer une synergie d’action afin de trouver ensemble une solution et mettre fin aux injustices et autres arrestations extrajudiciaires, au refus de diligenter les dossiers de crimes de sang et de lutte contre la corruption et la délinquance financière.

Le mouvement du 5 juin se dit ensuite engagé à combattre avec  toutes les forces vives de la Nation cette forme « d’incapacité d’endiguer l’insécurité généralisée et le terrorisme par un régime militaire qui, à la place de la « lutte au front, a préféré les bureaux feutrés et les intrigues politiques, aux démolitions « sélectives et illégales d’habitations », à la hausse « vertigineuse » des prix et la baisse « drastique »  du pouvoir d’achat.

Ensuite lutter contre les tentatives « solitaires, dilatoires et malicieuses » de relecture des textes relatifs aux réformes politiques et institutionnelles. Le mouvement a, au cours de cette réunion extraordinaire décidé de combattre le maintien de l’organe législatif de la Transition (CNT), qu’il qualifie d’ « illégal » et d’« illégitime », le refus de dialogue des autorités avec les Maliennes et Maliens en quête de dialogue social ainsi qu’à l’application sans discernement de l’Accord pour la paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger.

 

Par ailleurs, le mouvement hétéroclite souligne qu’à la suite de ces concertations qu’il organisera à Bamako des rassemblements d’ampleur pour imposer la « Rectification » de la Transition. Avant d’annoncer qu’ils seront synchronisés avec des manifestations et d’autres actions à l’intérieur et auprès des Maliens établis à l’extérieur.

Ainsi, le mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques exhorte tous les Maliens qui ne se reconnaissent pas dans la gestion actuelle du pays, de s’unir et de rester mobilisés afin de prôner tout d’abord la rupture et ensuite exiger aux autorités de la Transition le respect d’un Mali de justice, unir, indivisible, démocratique et laïc.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420