JusticeSOCIETE

Plainte de l’Alcom contre l’EDM-sa : Le dossier classé sans suite

Le tribunal du commerce de Bamako a rendu, hier mardi 2 juin 2021, le délibéré du procès opposant l’association libre des consommateurs maliens (ALCOM) et la société nationale d’électricité du Mali, EDM SA.   Pour motif de non conviction de pièces fournies par les deux parties, la première  l’instance juridictionnelle compétente pour départager les deux parties a classé l’affaire.

Abdoulaye Ballo, président de l’Association Libre des Consommateurs Maliens (ALCOM) était au tribunal de commerce de Bamako pour assister à la lecture de la décision de la justice concernant a sa plainte introduite contre l’EDM.SA.

Après la lecture du délibéré par un juge, représentant celui qui avait en charge le dossier, le représentant   des consommateurs, Abdoulaye Ballo n’a pas caché sa surprise. Il dit être étonné de voir la justice classer cette affaire pour non conviction des preuves fournies par les deux parties. « Les pièces fournies par les deux parties ne sont pas convaincantes », indiquait la décision, selon M. Ballo qui souligne que « pourtant, on a fourni tous les documents. Mais, la justice est telle que, chacun a sa manière de voir. Peut-être qu’il y’a des paramètres qui leur a échappé. On ne peut que s’en remettre à la décision de la justice pour le moment » s’est -t-il résigné.

Mais, Abdoulaye Ballo, représentant tous les consommateurs maliens dans ce procès, ne s’avoue pas vaincu d’aussi facile, il a prévu  de saisir l’instance supérieure de la justice en matière de commerce. « Ils ont rendu leur décision. On a écouté cette décision et on l’a très bien compris. Quand ils vont donner le résultat définitif, nous, on va saisir d’autres instances de la justice» a-t-il indiqué avant d’ajouter « on a un mois pour saisir la Cour d’appel par rapport à leur décision. Ça veut dire que le jugement, ça va continuer pour le bonheur de tous les consommateurs maliens » a-t-il rassuré.

Le président de l’ALCOM dit, par ailleurs ne pas être déçu par cette décision, mais surpris. « Je ne suis pas déçu, mais surpris, compte tenu de tous les efforts que les avocats, Me Dembélé et son assistant Me Coulibaly, ont fourni pour apporter ces documents de preuves, qu’on soit à cette conclusion ».

Le président s’est, par contre  montré confiant. « La loi et la justice sont comme des chemins. On va donc poursuivre d’autres voies normales pour que les consommateurs puissent être dans leur droit. C’est notre droit et ça fait partie du rôle de la justice » a-t-il indiqué.

Certes le premier verdict a été donné par le tribunal de commerce, selon lui, le combat continu jusqu’à la satisfaction du peuple. « Ce combat, c’est le combat de tout le peuple, c’est pourquoi, on a dit, le procès du peuple contre l’EDM » a-t-il tenu à rappeler.

A noter que dans cette affaire, ALCOM reproche à la société nationale d’électricité, EDM-SA, d’imposer aux consommateurs maliens des prix  qu’ils ne doivent pas payer en temps normal.

Parallèlement, à cette affaire, l’ALCOM a également introduit, contre la société de tabac, SONATAM, une autre plainte  qui suit, selon Ballo, son cours « normal ». A ses dires, ce délibéré aussi  sera rendu public dans les jours prochains.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5349