ECO & FINANCENATION

Perception des recettes douanières : le DG Amadou Konaté multiplie des démarches pour l’atteinte des objectifs

Suite aux rencontres effectuées avec des gabelous de Bamako, ville des trois caïmans, partant celles de Koulikoro, Kayes, Ségou, Mopti et Koutiala, le Directeur général des Douanes du Mali, en l’occurrence l’inspecteur général Amadou Konaté s’est rendu, le jeudi 17 novembre dernier, dans la cité de Banimonotié, à Bougouni, pour à la fois encourager les soldats de l’économie pour l’atteinte des objectifs fixés en matière de recettes douanières de l’Etat, mais aussi et surtout élaborer des stratégies allant dans ce sens.

Connu pour sa rigueur et son sérieux dans le travail, le premier responsable des soldats de l’économie malienne, en l’occurrence l’inspecteur général Amadou Konaté, non moins DG des Douanes du Mali et sa délégation ont été chaleureusement accueillis, le 17 novembre dernier, dans la région de Bougouni. Sur place, le Directeur général s’est entretenu avec les directeurs généraux, les chefs de bureau, ceux du poste et de la brigade douanière de la cité de Banimonotié. A cette occasion, l’inspecteur général Konaté soulignait que « l’Etat compte beaucoup sur l’administration des douanes dans le cadre de la mise en œuvre du budget. Il (Etat) nous a assigné des prévisions corrigées de plus de 611 milliards F CFA. La douane s’est engagée au regard de tout accompagnement dont nous avons bénéficié pendant toute l’année 2022 à être à la hauteur d’atteindre ce résultat ».Via la visite de Bougouni, poursuivra le DG, « il s’agit pour nous de rencontrer les directeurs généraux, les chefs de bureau, les chefs de poste et de brigade des douanes de Bougouni et de Sikasso ».Cela, dit-il, pour sonner « la mobilisation de recettes douanières ».A travers la visite de Bougouni, des stratégies permettant l’accomplissement des missions assignées à la douane ont été élaborées. Cela, afin que la douane puisse exercer ses missions, voire aller au-delà des résultats en dépit du contexte sécuritaire difficile, soutient le DG.

Poursuivant ses propos, le premier responsable du corps précisera que sur la période de janvier à octobre, les directions régionales de Bougouni et de Sikasso étaient à 97%. « On aurait souhaité que ces régions soient à 100% », a-t-il ajouté. Mettant l’occasion à profit, M. Konaté a invité les acteurs du domaine à davantage s’investir afin de dépasser leur quota annuel d’ici la fin de 2022.La présence du Directeur général a été également une opportunité pour recenser les difficultés auxquelles les hommes du terrain étaient confrontés. Apparemment résolu pour l’atteinte des objectifs prévus par l’Etat malien, l’inspecteur général Amadou Konaté et son équipe intensifient, nuit et jour, des actions de ce genre pour la satisfaction de l’Etat, voire pour renflouer les caisses du Mali confronté à de multiples problèmes.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420