NATIONSOCIETE

Nouvelles dispositions sécuritaires à Kati : toutes les voies d’accès de Camp Soundjata désormais interdites hormis trois axes principaux

Dans le cadre du renforcement de la sécurité au tour du Camp Soundjata de Kati, de nouvelles dispositions ont été prises par la hiérarchie militaire. En plus du contrôle obligatoire au niveau des différents check points, toutes les voies d’accès du camp sont désormais interdites à l’exception de trois axes principaux, à savoir, la route Bamako-Kati menant au poste de police au niveau du rondpoint ; l’entrée Polyclinique et petit marché du Camp et l’entrée face au Mess des officiers pour aller à l’hôpital. « Toute dérogation à ces consignes fera l’objet de sanctions exemplaires » précise cette nouvelle mesure.

« -De 06H00 à 20H00, l’axe passant devant la DMHTA annexe pour rentrer au Camp est désormais bloqué.

-De 06H00 à 20H00, toutes les entrées au Camp vers le quartier Tinza sont interdites.

De surcroît, ces entrées sont interdites pendant les week-ends et jours fériés ». Telles sont les nouvelles consignes de l’armée relatives au renforcement de la sécurité autour du Camp Soundjata de Kati.

Aussi, les véhicules, tricycles (katakatani), charrettes et même les motos en rentrant au Camp sont tenus d’emprunter obligatoirement les axes principaux autorisés pour être soumis aux contrôles aux différents check points.

En effet, les trois axes autorisés à la circulation du public sont, entre autres, l’axe Bamako-Kati menant au rondpoint où la police est stationnée ; l’entrée (Polyclinique et petit marché du Camp) et l’entrée (face au Mess des officiers pour aller à l’hôpital).

Selon cette note largement diffusée, la hiérarchie militaire signale qu’aucune autre entrée n’est permise tout en précisant que « toute dérogation à ces consignes fera l’objet de sanctions exemplaires ».

Ces nouvelles dispositions font suite au regain de violences actuelles des groupes armés terroristes (GAT) pour tenter de marquer leur présence après leur déloge dans certains de leurs bastions très stratégiques au niveau des emprises de la Minusma en cours de réoccupation aux forces armées maliennes (FAMa). Une bonne collaboration de la population permettra de réduire au mieux l’impact de posture.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420