Nouveau découpage territoriale : La jeunesse de la commune II revendique le centre commercial de Bamako

La jeunesse de la commune II du district de Bamako est sortie, hier 29 novembre 2021, pour protester contre la décision qui attribue le centre commercial de Bamako à la commune III. Pour se faire entendre, les jeunes n’ont pas hésité de barricader toutes les voies d’accès qui mènent audit centre commercial. 

Le nouveau découpage administratif et territorial ne cesse de verser de l’ancre sur les relations sociales entre des localités voisines au Mali. A la différence de l’intérieur du pays où le nouveau  découpage a fait beaucoup plus d’écho, c’est la capitale malienne même  qui vient de  manifester  son remous contre ce projet de réorganisation administrative et territoriale. Sortis en grand  nombre, les jeunes de la commune II du district de Bamako revendiquaient la restitution du centre commercial de Bamako à leur commune (C.II). «  La jeunesse de la commune II demande de rendre à César ce qui appartient à César » est l’un des slogans qu’on pouvait lire sur les banderoles.

Selon un des manifestants répondant sous le nom de Lassina Balayira, cette décision qui retire le centre à la commune II, met en cause tout le travail de la commission mis en place pour la circonstance réunissant  l’ensemble des chefs de quartier de Bamako pour discuter du nouveau découpage.  « Après les travaux de la commission, le gouverneur du district de Bamako s’est  lui-même déplacé de commune en commune pour  annoncer  le résultat des travaux. Arrivé chez nous en commune II, il a expliqué que le centre commercial qui nous  avait été retirée en 1987, nous appartienne désormais » a expliqué le manifestant tout en rappelant que cette décision avait d’ailleurs  été bien accueillie en commune II. « Nos vieux avaient  longtemps attendu cette restitution  qui se présentaient  pour eux comme une décision de justice » a-t-il rappelé avant de déplorer ce rétropédalage décisionnel du ministre de l’Administration Territoriale et de la décentralisation.

En effet, s’ils se sont tus pendant très longtemps, les jeunes de la commune II se disent, cette fois-ci, décidés à ne pas abandonner ce combat jusqu’à l’obtention de leur « droit ». Car, à leurs dires, c’est «  suite aux manifestations  d’opposions de la  commune III, que le ministre a annulé  la décision qui a restituée le centre commercial à la commune II, chose que nous aussi on n’acceptera jamais. On ne peut pas nous rendre et nous reprendre à  chaque fois qu’on veut »  scandé un autre.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :