Mondoro et Boulkessi : les FAMa neutralisent une trentaine de terroristes

Les Forces armées maliennes ont neutralisé, le 24 janvier dernier, une trentaine de terroristes à Mondoro et à Boulkessi, dans le cercle de Douentza. C’était en réplique d’une attaque terroriste qui a visé ces deux postes de sécurité et qui a couté la vie à 6 des braves soldats maliens.

Les forces armées maliennes continuent énergiquement leur combat contre les forces du mal. Le dimanche dernier, même si 6 de nos braves militaires sont tombés, armes à la main, dans le combat contre le terrorisme, l’armée malienne a prouvé son héroïsme en détruisant une trentaine de terroristes et en récupérant des motos aussi bien que d’autres matériels.

Selon le communiqué du chef d’état-major général des armées du Mali, cette attaque des postes de sécurité de Mondoro et de Boulkessi a coûté la vie à 6 soldats maliens : 4 à Boulkessi et 2 à Mondoro. Les FAMa ont également enregistré des 18 blessés : 12 à Boulkessi et 6 à Mondoro. Des matériels, dont un véhicule, et d’une mitrailleuse ont été aussi perdus. Après avoir salué la mémoire des six martyrs FAMa tombés les armes à la main et morts pour le Mali, prié pour le repos éternel de leurs âmes, présenté ses condoléances aux familles des victimes, le chef d’état-major général des armées a rassuré du soutien et de la reconnaissance entière de la nation malienne à ces braves soldats tombés pour la paix et la sécurité au Mali.

Une trentaine de terroristes neutralisés et d’importants matériels saisis

Les forces armées maliennes, avec l’un de leurs partenaires, la Barkhane, ont énergiquement réagi à cette double attaque terroriste et mis les forces du mal en déroute. « Grâce à la promptitude des réactions et une coordination efficace entre les FAMa et les forces françaises Barkhane, les assaillants ont été mis en déroute », a indiqué le chef d’état-major général des armées dans son communiqué publié le dimanche. Cette réaction des FAMa et alliés leur a permis, selon le chef d’état-major général des armées, de neutraliser une trentaine de terroristes, récupérer une quarantaine de motos et d’importants lots de matériels militaires.

Ainsi, après exprimé toute sa reconnaissance aux partenaires qui se battent à bras le corps aux côtés de l’armée malienne contre les forces du mal, le chef d’état-major général des armées maliennes a salué la « combativité, la bravoure et la détermination des FAMa à remplir leurs missions régaliennes en prouvant ainsi tout le bénéfice de leur réarmement et leur montée en puissance ».

Même si les sorties n’ont pas été nombreuses du côté des politiques sur cette attaque des postes de sécurité de Boulkessi et Mondoro, le président de la Codem, Housseïni Amion Guindo a, pour sa part, a appelé à l’harmonisation des politiques de défense et de sécurité avec les pays voisins. « Il faut harmoniser nos politiques de défense et de sécurité avec nos voisins. Le terrorisme est transfrontalier, il nécessite donc une réponse commune et coordonnée. Si dialogue il doit y avoir avec les terroristes, elle doit se faire ensemble, maliens, nigériens et burkinabés. C’est notre union qui fera notre force », a proposé le président du parti de la quenouille qui a également rendu hommage aux FAMa pour leur bravoure.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :