A LA UNEPOLITIQUE

Macina : Les fortes promesses d’Abdou Coulibaly, président de l’Asym

Pour le 62ème anniversaire de l’indépendance du Mali, célébré jeudi 22 septembre 2022, les habitants de Macina ont fait appel au Président de l’Association Siguida Yelen du Mali (Asym), en l’occurrence Abdou Coulibaly. À ce rendez-vous de taille où tous les compatriotes manifestent différemment leur joie via des défilés, des danses et autres faits patriotiques, l’invité de marque a promis de doter une mosquée de Macina en château d’eau et de former 1000 femmes en saponification.

Si tout n’est pas politique, la politique s’intéresse à tout. Conscient de cela, le jeune philanthrope et ses militants ont quitté la ville aux trois caïmans (Bamako) mercredi 21 septembre 2022 pour arriver chez les populations du cercle qui l’attendaient. Respectueux des valeurs ancestrales, Abdou Coulibaly et sa délégation ont, tour à tour, rendu visite aux autorités traditionnelles, religieuses, administratives et politiques de Macina. Après avoir été accueillis par le grand imam du cercle, l’hôte du jour et ses compagnons ont entrepris une série de visites et de prises de contact. Partout où il s’est rendu, l’invité de marque a transmis ses salutations fraternelles aux différents responsables du cercle. Mettant la rencontre à profit, Abdou Coulibaly leur a également confié l’Asym, tout en requérant leurs conseils et bénédictions pour le mouvement, la paix et le vivre ensemble dans le pays. M. Coulibaly a également remis une enveloppe symbolique aux déplacés de Moura, dans le cercle de Macina. A l’entame de son discours, il a souligné avoir été ému par la confiance placée en lui par les habitants depuis l’année dernière : « En 2021, lors de la célébration du 22 septembre, les habitants de Macina ont fait mon éloge, alors qu’ils ne m’avaient jamais vu. Cela démontre l’amour qu’ils avaient envers ma personne ». Le président Coulibaly a précisé être à sa toute première visite au cœur du cercle grâce à l’amour et à la confiance placés en lui par les uns et les autres. Riche en témoignages, en défilés et danses traditionnelles, la rencontre a été l’occasion pour Abdou Coulibaly de donner des détails sur son mouvement. « Siguida Yelen est une association apolitique à but non lucratif qui est là pour aider les femmes et les jeunes du pays». C’est-à-dire qu’elle ne rend pas service aux populations pour être forcément recomposée comme les gens ont l’habitude de le constater avec les hommes et mouvements politiques. Devant des centaines de femmes, jeunes, vieux et des hommes, l’invité a affirmé que l’association n’est soutenue par personne dans ses œuvres patriotiques et humanitaires. « Siguida Yelen n’est pas une association politique. Elle n’a pas de bailleur de fonds ou d’ONG pour le financement de ses activités. Nous collectons le peu d’argent que dispose chaque membre de l’association pour pouvoir subvenir aux besoins de certains de nos compatriotes. Nous avons formé des milliers de femmes et de jeunes à travers le pays », indique-t-il.

Et d’être on ne peut plus clair : « De la célébration de cette fête d’indépendance, je retiens un sentiment de fierté et de satisfaction. Ma présente à cette cérémonie de 2022 se justifie par le comportement des populations de Macina. Elles m’ont célébré l’année (2021) dernière en mon absence lors du 22 septembre. Ce qui prouve l’amour qu’elles ont dans leur cœur envers ma personne ». Aussi, a-t-il rendu un vibrant hommage aux victimes civiles et militaires tombées sur le champ d’honneur, de même qu’à tous les fils et filles morts pour l’indépendance et la patrie malienne. Puis, Abdou Coulibaly d’annoncer : « En reconnaissance de la confiance placée en ma personne, je m’engage à former 1000 femmes de Macina en saponification. La formation d’une seule femme coûte 400 000F. Je ferai venir des formateurs pour spécialement former les 1000 femmes. Aussi, je promets l’installation d’un château d’eau dans la mosquée de l’imam Traoré d’ici le 22 septembre 2023 ». Pour Albarka Kounta, préfet de Macina, « la célébration de ce 62ème anniversaire du 22 septembre 1960, fête de l’indépendance du Mali, est une date symbolique ». C’est est un devoir de mémoire pour tous, afin de rappeler aux générations futures le combat héroïque des pionniers de l’indépendance. Qu’il neige ou pleuve, Macina célèbre le 22 septembre. Il y a vraiment des patriotes à Macina, a souligné le préfet qui s’est réjoui de la présence d’Abdou Coulibaly. Abondant dans le même sens, le maire de la localité a estimé que l’une des forces du pays est sa diversité ethnique et culturelle.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5349