JusticeMEDIASNATION

Lutte contre la corruption au Mali : Le rôle des médias au cœur des échanges Justice/Presse

Tel que prévu, la traditionnelle journée d’échanges entre la Presse et la Justice s’est déroulée ce jeudi 13 octobre 2022 au cœur de la Maison de la presse (MP). À l’occasion de cette 4ème édition, tenue sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, Bouboucar Sidiki Diarra, en compagnie du président de la MP, Bandiougou Danté, des explications ont été largement données sur le thème : « Rôle et place des hommes de médias dans la lutte contre la corruption au Mali ».

Certes la justice joue un rôle prépondérant dans la lutte contre toute forme de corruption, mais elle seule ne peut aucunement réussir cette mission. Le combat implacable à mener contre les corrupteurs et les corrompus importe l’engagement et l’implication des uns et des autres, mais singulièrement les hommes de médias. Ces derniers doivent jouer leur rôle de dénonciateurs, d’accompagnateurs des acteurs de la justice, de sensibilisation citoyenne, voire de proposer des solutions pour l’enraiement du fléau. En gros, telle est la leçon du jour prodiguée aux directeurs et reporters participants à cette rencontre. Parlant au nom du ministre Mamoudou Kassogué, le secrétaire Diarra soutient que les hommes de médias jouent un rôle éminemment important dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière. Ils occupent, selon lui, une place irremplaçable pour la réussite de cette mission. « Je me réjouis de présider, ce jeudi au nom du ministre Kassogué, empêché pour des contraintes d’agenda, la cérémonie marquant l’ouverture de cette quatrième édition de la journée d’échanges ‘’justice et presse », a-t-il dit. À l’entendre, la thématique de la 4ème édition a été choisie pour mettre un accent particulier sur le lien indissociable entre les acteurs de la justice et les hommes de médias. Cela, dans la lutte contre la corruption. À ses dires, les investigations menées par la presse, en matière de corruption, peuvent constituer, pour la justice, de sources déterminantes. L’histoire des grands procès, en matière de corruption et de délinquance financière et économique, enseigne le rôle prémonitoire de la presse dans le déclenchement de la procédure, ainsi que son influence sur la conduite des investigations aussi bien au niveau de la phase d’enquête préliminaire, de l’instruction judiciaire, qu’au niveau du jugement. « Le rôle de la presse dans nos Etats est encore plus important en cette matière, pour la simple raison que l’insuffisance des moyens techniques et technologiques joue négativement sur la qualité des investigations menées par les unités d’enquête », reconnait le secrétaire général du département. La presse a indiscutablement, en tant que source d’information pour les unités d’enquête, un rôle éminent à jouer dans la conscientisation des citoyens face aux conséquences de la corruption et de la délinquance économique et financière sur tous les secteurs de développement du pays, a-t-il fait entendre. Puis d’ajouter : « La presse a une mission de veille et d’éveil de conscience face à la déperdition des valeurs sociales et aux déviances sociétales, notamment en ce qui concerne l’affirmation du caractère sacré du bien public. Ce rôle de conscientisation des citoyens face au phénomène renvoie à la dimension communication qu’il convient, argue Boubacar Sidiki Diarra, d’intégrer dans les stratégies de lutte contre la corruption ». Le représentant du ministre confie : « La corruption est l’ennemi de la vérité et la complice du mensonge (…) Au banquet de la corruption, l’or vaut plus que la foi. La presse ne doit nullement servir ni de rempart ni de complice pour les délinquants financiers ». Le respect de l’éthique et de la déontologie reste une nécessité absolue aussi bien pour les acteurs de la justice que pour les hommes de médias, a-t-il conclu.

Pour sa part, le président de la MP, en l’occurrence Bandiougou Danté, s’est félicité pour la tenue de l’évènement. Le responsable dit saluer le département de la justice pour avoir, encore une fois, honoré sa promesse de rencontres, d’échanges et d’informations avec la presse malienne. Effleurant le rôle et la place censés être joués par la presse en matière de corruption, l’intervenant a exhorté ses confrères à suivre avec intérêt, voire à prendre note des explications relayées à l’occasion de la rencontre.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420