COVID-19

Lutte anti-Covid en milieu scolaire : structures sanitaires et scolaires prêtent à se donner la main

La rentrée scolaire a été effective le 3 octobre 2022 au Mali dans un contexte de multiples crises, surtout sanitaire. Pour lutter contre la Covid-19, le Mali a lancé une campagne accélérée de vaccination pour atteindre l’immunité collective. A cet effet, le ministère de la Santé compte travailler main dans la main avec le ministère de l’Education et en commun accord avec les administrations scolaires pour y arriver.

Dans sa stratégie de vaccination contre la Covid-19, le ministère de Santé a inclus les enfants de 12 ans et plus qui sont essentiellement à l’école. Les administrations scolaires peuvent être d’un apport important pour aider le ministère de la Santé. Ainsi, le ministère de la Santé compte travailler en commun accord avec le ministère de l’Education, les administrations scolaires, l’Association des parents d’élèves et l’Association des Elèves et Étudiants du Mali (Aeem) pour sensibiliser les élèves à se faire vacciner et se protéger contre cette pandémie.

Selon Dr Ibrahim Diarra, chef de la section immunisation de la Direction générale de la santé, dans la nouvelle stratégie de la vaccination contre la Covid-19, il est prévu de faire le dialogue communautaire suivie de la vaccination. Cela veut dire que les agents de santé iront dans les établissements scolaires, sensibilisent et les élèves qui souhaitent se faire vacciner le feront sur place. Cette stratégie permettra d’accélérer le processus de vaccination afin d’atteindre l’immunité collective qui est de vacciner 70% de la population cible.

Dans la nouvelle stratégie mise en place qui est le dialogue communautaire suivie de la vaccination, le ministère de la Santé travaillera en partenariat avec le ministère de l’Education et le ministère de la Communication pour qu’ensemble ils puissent communiquer de façon à persuader les parents d’élèves et les enseignants, qui à leur tour sensibiliseront les élèves pour qu’ils puissent se faire vacciner.

« Déjà, nous avons envoyé des lettres à tous les Centres d’animation pédagogique (CAP) pour qu’à leur tour, ils puissent faire circuler cette lettre au niveau des administrations scolaires afin qu’ils nous aident à sensibiliser les élèves et les parents d’élèves », souligne docteur Ibrahim Diarra, chef de la section immunisation.

A en croire Dr Ibrahim Diarra, l’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) a aussi été approchée pour la sensibiliser sur l’importance de la vaccination pour qu’à son tour, elle puisse sensibiliser et encourager les élèves et étudiants à se faire vacciner contre la Covid-19. « En commun accord avec les membres de l’Aeem, nous allons envoyer les agents de santé (le 28 octobre 2022) à l’université de Kabala où il y aura une conférence sur l’importance de la vaccination à Covid-19, aussi une équipe de vaccinateurs sera présente pour qu’après la conférence, les élèves qui désirent se vacciner le fassent sur place », a laissé entendre le chef de la section immunisation.

D’ores et déjà, des établissements se disent prêts à aider l’Etat dans ce sens pour que le maximum de personnes puisse être vacciné contre la Covid 19 au Mali.

C’est le cas du proviseur général du lycée public de Kalaban-coro, M. Karamoko Dembélé, qui indique : « Cette initiative du gouvernement de vacciner les élèves dans les établissements, nous allons la soutenir en sensibilisant les élèves à adhérer à la vaccination car pour nous si le gouvernement a opté pour cette stratégie cela voudrait dire que c’est une stratégie bénéfique pour tous ».

Quant qu’au proviseur de l’école privée Binké Ballo de Kalaban-coro, Bassy Kanouté, « ils vont soutenir » cette stratégie du ministère de la Santé. « Si le gouvernement prend une telle initiative concernant la vaccination des élèves dans notre établissement, nous sommes prêts à aider. Et en commun accord avec les parents d’élèves, nous allons accompagner cette idée en sensibilisant les élèves pour qu’ils adhèrent à la vaccination », soutient M. Binkè Ballo.

Notons que le ministère de la Santé a adressé une lettre au ministère de l’Education pour qu’il informe les Dcap de la vaccination en milieu scolaire. Cette lettre qui sera distribuée aux administrations scolaires contribuera à sensibiliser les élèves et les parents d’élèves pour adhérer à la vaccination.

Déjà, d’autres écoles à Kati ont déjà débuté la vaccination dans le but d’atteindre l’immunité collective d’ici à fin décembre 2022.

Tioumbè Adeline Tolofoudié
Ce reportage est publié avec le soutien de Journalistes pour les Droits Humains et Affaires Mondiales Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420