A LA UNENATIONSOCIETE

Le retard accusé au non-paiement des mensualités des logements sociaux : Bientôt une vaste campagne de sensibilisation de l’OMH

Une campagne de sensibilisation en vue pour permettre aux occupants des logements sociaux d’être en règle dans le remboursement des loyers. Chose qui est souvent problématique, nous indique notre source, les fonctionnaires sont beaucoup plus à jour par rapport aux autres catégories, notamment les non-salariés et les Maliens de l’extérieur.

Le recouvrement des mensualités des logements sociaux connaît de plus en plus de retard au Mali. Ce retard, selon notre source, est beaucoup plus remarqué chez les non-salariés et les Maliens établis à l’extérieur. Cependant, les fonctionnaires sont plus à jour.

Faut-il rappeler qu’au Mali, les logements sociaux sont attribués par une commission mise en place par l’Etat. Par contre, la perception et le recouvrement des mensualités des logements sont confiés à l’Office malien de l’habitat, OMH, rappelle notre source tout en ajoutant que ce recouvrement est effectué à travers les banques pour le compte de l’OMH afin de constituer des ressources destinées au financement de l’habitat social.

En outre, d’après notre indicateur, la structure étatique en charge de veiller sur les logements sociaux, en termes de réalisations, s’est essentiellement attelée à l’exécution de ses missions, à savoir : la mise en œuvre de la politique nationale du logement et la Promotion des matériels locaux de construction.

Aussi, souligne-t-il que les défis de l’OMH sont nombreux au regard de ses ressources limitées. « Pour l’attribution des logements, la politique nationale en la matière est de donner plus de chance aux postulants qui ont participés, sans succès, à plusieurs opérations ; sécuriser les montants de la caution épargne et de l’apport personnel par leur paiement dans un compte ouvert au nom de l’Office Malien de l’Habitat (OMH) dans les banques partenaires au titre de l’opération », rapporte-t-il.

Pour rappel, l’attribution d’un logement social s’articule généralement, sur un certain nombre de critères. Il s’agit notamment : la formulation d’une demande timbrée accompagnée du dépôt d’un extrait d’acte de naissance ; la photocopie de la pièce d’identité en cours de validité, d’un extrait d’acte de mariage, d’une attestation bancaire justifiant le paiement de l’apport personnel pour ne citer que cela.

Nonobstant ces critères fixés par l’État, le recouvrement reste encore un énorme défi à relever. Ce retard constaté du paiement des mensualités des logements peut engendrer une menace pour la pérennité du programme. Pour remédier à cela, l’Office Malien de l’Habitat (OMH) envisage une grande campagne de rappel et d’alerte des retardataires. Cette campagne va débuter par les passages des vidéos de sensibilisation sur la télévision nationale du Mali (ORTM).

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420