SOCIETE

Lavage des mains au savon : ‘’Tous et chacun’’ sensibilise à Bamako

Pour la célébration de la 15ème édition de la Journée mondiale de lavage des mains au savon, les responsables de l’association ‘’Tous et chacun’’ ont, en partenariat avec le ministère de la Santé et du Développement social, procédé au lancement de 3 jours de caravane visant à sensibiliser les populations des six communes de Bamako sur l’importance du lavage des mains au savon. Le top départ des travaux a eu lieu samedi 22 octobre dernier, à la Direction nationale de la santé et de l’hygiène publique, sise à N’Tomikorobougou. 

C’est sous la présidence  du Dr. Kalipha Keïta, adjoint au directeur général de la santé et de l’hygiène publique, que les travaux ont démarré. Le lancement a enregistré la présence physique de Mme Baby Korotoumou Kontao, présidente de l’association. Chaque 15 octobre de l’année, le Mali, à l’instar des autres pays célèbre la Journée mondiale de lavage des mains au savon. Mais compte tenu de certaines contraintes, l’association n’a pas pu procéder au lancement de ses caravanes de sensibilisation en date du 15 octobre dernier, selon la présidente. En cours depuis samedi 22 octobre, les trois jours de caravane visent à sensibiliser, selon l’initiatrice, les populations des six communes de Bamako sur l’importance du lavage des mains au savon. Sage-femme qu’elle est, Korotoumou estime que le lavage des mains au savon est un geste « très simple, non-coûteux » et protecteur des personnes contre des maladies. « Chaque année, nous organisons des caravanes de sensibilisation des populations sur la question. Pour cette 15ème édition, les caravaniers vont sillonner toutes les communes de Bamako pour poursuivre les mêmes messages de sensibilisation. Le lavage des mains permet d’éviter beaucoup de maladies », enchaine l’assistante en santé sexuelle et reproductive. Courant la journée du samedi, les caravaniers ont sillonné et sensibilisé les populations de la commune I et II de Bamako. Ils ont consacré la journée du dimanche à véhiculer des messages de sensibilisation pour les populations des communes III et IV. Quant à ce lundi, poursuit-elle, ils s’adresseront aux populations des communes V et VI de Bamako. Suivant la responsable de l’association, les gens doivent se laver les mains au sortir des toilettes. Ils doivent aussi le faire avant de commencer à manger. Le même geste doit être répété à tout moment, mais particulièrement avant de donner à manger aux enfants. Bref, « il faut se laver les mains au savon  avant de faire toute chose », prodigue la présidente. De son côté, l’adjoint au directeur général se dit persuadé  que le geste permet la réduction de la transmission des maladies. « Chez les enfants de moins de 5 ans, les maladies diarrhéiques sont à l’origine de 50% de décès. Il faut également savoir que la meilleure façon d’éviter  des maladies comme le coronavirus, l’Ebola est de se laver les mains avec du savon », martèle M. Keïta. Puis de soutenir : « Nous ne nous sommes pas trompés de lancer cette caravane. Parce que nous savons que l’association ‘’Tous et chacun’’, à travers ses caravanes,  a contribué à l’amélioration de cette situation. Les résultats de l’enquête démographique et de santé au Mali ont montré qu’environ 30% des ménages disposaient, en 2012,  des points d’eau et des points de lavage des mains. La dernière enquête a montré que nous sommes à plus de 69% des ménages qui disposent des points d’eau et de lavage des mains ».Les maladies liées à la saleté peuvent être évitées en respectant ce geste, estime l’adjoint au directeur national de la santé et de l’hygiène publique.

Mamadou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373