A LA UNEMONDE

L’armée française en détresse au Burkina Faso : Un ultimatum de 30 jours pour quitter le pays

La France est sur toutes les lèvres en Afrique francophone, plus particulièrement dans les pays du G5 Sahel. Après les protestations contre la présence française au Mali suivie de son départ définitif du pays, les autorités burkinabè viennent, à leur tours, de donner,  un ultimatum d’un mois à l’armée française de quitter le territoire du Burkina Faso. L’annonce a été faite par l’Agence d’information du Burkina (AIB).  

Après le Mali, son voisin le Burkina Faso vient aussi d’acter le départ de l’armée française de son territoire national. Selon l’Agence d’information burkinabè, le gouvernement du Faso a dénoncé mercredi dernier, l’accord qui régit depuis 2018, la présence des Forces armées françaises sur son territoire. Le média d’État burkinabè explique aussi que dans cette dénonciation faite le 18 janvier 2023, le gouvernement burkinabè donne, selon les termes de l’accord du 17 décembre 2018, un mois aux Forces armées françaises pour quitter le territoire burkinabè.

Faut-il rappeler que depuis plusieurs mois, des milliers de burkinabè contestent la présence des militaires français sur le territoire du Burkina Faso notamment, de l’opération Sabre, où quelques 300 militaires sont  stationnés à Kamboinssin, au Nord-Est de Ouagadougou. Des manifestations ont été organisées pour l’occasion.

En effet, les manifestants burkinabè accusent les forces françaises présentes sur leur territoire de ne pas être suffisamment engagées pour aider le Burkina Faso en proie aux multiples attaques terroristes. Faut-il aussi rappeler qu’au cours du dernier coup d’État dirigé par le Capitaine Ibrahim Traoré, des milliers de personnes ont manifesté pour demander aux nouvelles autorités de résilier, l’accord militaire qui lie le Burkina Faso et la France. Ces manifestants brandissent des drapeaux malien et russe.

L’arrivée du Capitaine Ibrahim Traoré, au pouvoir a été l’élément déclencheur de la dégradation des relations entre la France et le Burkina Faso. Comme son voisin, le Mali, le Burkina Faso laisse penser, de plus en plus, à un rapprochement avec la Russie. Les responsables des deux pays se sont déjà rencontres. D’abord, le Premier ministre burkinabè, Appolinaire Joachim Kyelem de Tembela, s’était rendu en Russie, en mi-décembre 2022 pour essayer de renforcer la coopération entre les deux pays, surtout côté  militaire.

Pour sa part, la Secrétaire d’État auprès du ministère français des affaires étrangères, Chrysoula Zacharopoulou s’est aussi rendue, début janvier, à Ouagadougou pour tenter de calmer les tensions entre les deux pays.

« Concernant Sabre, nous restons aussi longtemps que notre présence est souhaitée. Les militaires de Sabre sont bien présents (à Kamboinsin) en accord avec les autorités du Burkina Faso. Nous sommes dans un pays souverain. C’est au pays de déterminer le choix de ses partenaires », avait déclaré Mme Chrysoula Zacharopoulou lors de son séjour à Ouagadougou. Une information  rapportée par nos confrères de Radio Oméga.

Nonobstant, les autorités burkinabè ont acté le départ de l’armée française sur leur territoire. Cela dans un délai d’un mois. Une décision qui montre que les relations entre les deux pays se dégradent au jour le jour. Comme d’ailleurs dans l’espace du Sahel notamment, dans la zone dite « trois frontières » qui regroupe le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Les populations de cette zone contestent au jour le jour la présence des forces françaises sur leurs territoires respectifs. Le Mali a pu obtenir le départ définitif des militaires de son territoire suite à une tension diplomatique très tendue entre les deux pays. C’est au tour de son voisin, le Burkina Faso d’en réclamer maintenant, et cela pour un délai d’un mois.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373