A LA UNEArt & CultureMEDIAS

Journée nationale des légitimités traditionnelles : La première édition célébrée au Mali

Ce vendredi 11 novembre 2022 a eu lieu au Centre international de conférences de Bamako la première édition de la journée nationale des légitimités traditionnelles au Mali. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maiga, représentant le président de la transition, chef de l’État, le colonel Assimi Goita. Cette journée pilote par le ministère de la Culture, de l’Artisanat, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme s’est tenue sur l’ensemble du territoire national avec à sa tête le chef du département Andogoly Guindo, président de la commission d’organisation.

Instituée par le Décret n°2022-0128/PT-RM du 04 mars 2022, la Journée des Légitimités traditionnelles est célébrée le 11 novembre de chaque année. Cette première édition a aussi enregistré la présence d’autorités coutumières de toutes les communautés du Mali, de personnalités politiques, administratives, de présidents d’Institutions de la République, des membres du Gouvernement et du CNT, des membres du corps diplomatique accrédité dans notre pays. L’invité d’honneur de cette édition est le Grand Sérigne de Dakar, Ibrahima Papa DIAGNE.

Cette journée dédiée aux légitimités traditionnelles était placée sous le thème : « Place et rôle des légitimités traditionnelles dans la Réconciliation nationale, la Promotion de la paix, de la Cohésion sociale et de la Refondation de l’État ». Au cours de cette journée plusieurs activités étaient a l’ordre du jour. Il s’agit notamment : des expositions photos d’anciennes légitimités traditionnelles et de légitimités contemporaines, des conférences-débats de haut niveau, des consultations médicales ophtalmologiques, des séances de décorations…

Dans leur déclaration lue par l’ancien ministre Oumar Hamadoun Dicko, les chefs traditionnels du Mali ont indiqué que les légitimités traditionnelles ont toujours été des maillons essentiels, incontournables pour leur connaissance réelle des hommes leur expertise avérée dans la conduite de la réconciliation nationale et la régulation sociale, leur implication dans la résolution de toutes les crises au Mali.

Dans son allocution, le ministre de la Culture, de l’Artisanat, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andolgoly Guindo a salué l’ampleur de la mobilisation. « L’ampleur de la mobilisation vaut déjà motif de satisfaction quant à cette journée de célébration des Légitimités traditionnelles. Je veux, en mon nom et celui de l’ensemble des membres de la commission d’organisation de cet évènement, exprimer à tous, notre gratitude pour cette mobilisation exceptionnelle qui témoigne, à n’en point douter, de notre intérêt collectif pour la promotion de notre patrimoine culturel », déclare-t-il.

Selon le ministre Guindo, au-delà de son caractère symbolique, la présente cérémonie se veut le prolongement de sa vision de gouvernance inclusive et partagée. « Laquelle vision s’est traduite autant dans les actions quotidiennes du Gouvernement que dans les différentes réflexions en cours dans le cadre de la refondation de l’État », souligne-t-il.

«L’objectif de la célébration de cette Journée est de magnifier ces personnalités qui incarnent autorité, sagesse et savoir-faire, mais aussi de contribuer à une meilleure exploitation du système de gouvernance des Légitimités traditionnelles pour promouvoir la paix, la cohésion sociale, le vivre-ensemble et soutenir la refondation de l’État », rappelle le ministre charge de la Culture, de l’Artisanat, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme.

Pour le Premier ministre par intérim, le colonel Abdoulaye Maiga, les légitimités traditionnelles s’imposent de fait comme des interlocuteurs incontournables de l’État, de projets de développement et les bailleurs de fonds. « […] Vous êtes importants parce que, ce sont vous qui nous servez de contre-pouvoir ».

Rappelons que les chefs traditionnels de Ménaka et des Niare ont remis au Premier ministre par intérim un sabre et un cheval. Ces deux symboles traditionnels ont été offerts au président de la transition, Chef de l’État, le colonel Assimi Goita.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420