A LA UNENATIONPOLITIQUE

Etat du Mali : Le Pnev comme socle de la Refondation

Le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions a clôturé, vendredi dernier, l’atelier de validation du projet du Programme national d’éducation aux valeurs et de son plan d’actions national. L’occasion pour lui d’indiquer que le « Programme national d’éducation aux valeurs (Pnev) est désormais une des pierres angulaires du vaste chantier de la refondation ».

Durant deux jours, les Maliens de tous bords se sont retrouvés pour parler, surtout de l’éducation. Après les débats riches mais dépassionnés, les rideaux de l’atelier sont tombés. « Deux jours durant, nous nous sommes retrouvés à nouveau pour parler de valeurs, pour évoquer ce qui constitue l’essence de notre maliennalité, notre attachement à ce pays qui nous est si cher. Car si une certitude s’est dégagée des débats souvent houleux certes mais toujours emprunts de respect et d’estime de l’autre, jamais violent, c’est bien l’attachement profond de tous au Mali, à ce Mali qui fait ce que nous sommes c’est-à-dire des femmes et des hommes fiers d’appartenir à cette terre si glorieuse », a déclaré le ministre Ibrahim Ikassa Maïga à l’entame de ses propos. Il a précisé qu’au cours de ces quelques jours de débats, il y a la volonté unanimement partagée d’ériger nos valeurs en référentiels pour la construction du Mali nouveau.

Selon le ministre Ibrahim Ikassa Maïga, il faut se réjouir que le « Programme national d’éducation aux valeurs est désormais une des pierres angulaires du vaste chantier de la refondation, pour l’avènement d’un nouveau Mali ce, grâce aux conclusions de vos travaux qui se sont déroulés dans cet esprit ». Il a précisé que le Pnev, fruit de 9 mois de labeur, n’aurait jamais été sans l’engagement altruiste et intellectuel du comité d’experts qui n’a rien épargné de ses ressources. « Notre conviction est désormais établie que nos valeurs doivent prendre la place qui est la leur, condition sine qua none pour l’avènement d’un Mali qui assume son identité parce que regardant à ce qui en constitue l’âme, c’est-à-dire son riche patrimoine de valeurs », a laissé entendre le ministre Maïga.

Aux participants, il a rassuré que les recommandations formulées à l’issue des travaux constitueront un vibrant appel à l’endroit de l’Etat pour la restauration pleine et entière de son autorité, celle de la communauté et de la famille à travers l’édification d’une société basée sur les valeurs. « La mise en cohérence du plan d’actions du Pnev avec les attributions des départements sera le prochain chantier du gouvernement avant l’examen et l’adoption du Programme d’éducation aux valeurs et son plan d’actions par le conseil des ministres », a rassuré le ministre de la Refondation, chargé des Relations avec les Institutions.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420