SANTE

Épilepsie : Une maladie bien curable par la médicine moderne !

Le 8 février de chaque année est consacré à la journée mondiale de l’épilepsie. Le Mali, à l’instar de l’ensemble des pays du monde, a célébré cette journée sous le thème « Mettre en lumière l’épilepsie et ceux qui la vivent ». Interrogé par studio Tamani, Dr Ladouré Guida, médecin au service de neurologie du centre hospitalier universitaire du point G (CHU-point G), a rassuré que c’est bien possible de guérir de cette maladie.

L’épilepsie est considérée au Mali comme une maladie miraculeuse due aux esprits surnaturels. C’est pourquoi, la majorité des patients souffrant de cette maladie préfèrent des remèdes traditionnels à leur souffrance alors que c ’est possible de la guérir en médecine moderne : « On peut guérir de l’épilepsie », a indiqué Dr Ladouré Guida médecin au service de neurologie à l’hôpital du point G.

Pour ce médecin, il était perçu que 30% des cas de cette maladie d’épilepsie étaient idiopathiques, c’est-à-dire qui n’ont pas de causes continues connues. Mais avec l’évolution de la science et des nouvelles découvertes en matière des causes génétiques, selon lui, « on sait rendu compte que ce sont, en fait, des épilepsies génétiques » a-t-il indiqué avant de préciser que l’épilepsie est une maladie qui se développe en général chez les enfants, les adolescents et les personnes âgées de plus de 60 ou 65 ans.

Selon le neurologue, 70% des cas d’épilepsies sont appelés « épilepsie secondaire » causés par une agression au niveau du cerveau.

Ces agressions peuvent être causées, selon lui, soit par une tumeur cérébrale, une infection du cerveau ou même un défaut structural dû à une malformation du cerveau. A ceux-ci, il a aussi cité les causes toxiques. Selon lui, si une malformation est survenue au niveau d’un foyer épileptorial, ça peut provoquer une crise épileptique.

Dans tous les cas, le docteur Ladouré Guida a indiqué qu’il n’y a qu’un seul patient épileptique sur 10 qui bénéficie d’un traitement adéquat, alors que les médicaments contre cette maladie existent depuis plus de 600 ans.

Aux dires de ce spécialiste, beaucoup de neurologues et même des non neurologues ont été formés ces dernières années afin de prendre en charge des malades de cette pathologie au Mali.

En effet, même s’il reconnait qu’il n’y a pas, partout au Mali, un appareil qui permet de faire le diagnostic électrique de la crise épileptique comme à Bamako, c’est quand même possible de faire son diagnostic tout en instituant un traitement.

Par ailleurs, selon le registre qui indique l’appartenance régionale des patients qui se consultent pour l’épilepsie au CHU point G, la région de Koulikoro, plus précisément dans la zone de Banamba et la région de Kayes sont les plus touchées par cette maladie que les autres régions du Mali.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420