A LA UNEArt & Culture

Défense de la patrie malienne : Bientôt un ouvrage collectif en mémoire des héros

Le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, a présidé hier jeudi 27 octobre 2022 les travaux de la réunion inaugurale du Comité de recherche pour l’élaboration de l’ouvrage « les héros de la défense de la patrie ». Ce comité, composé d’enseignants-chercheurs, d’historiens, d’anthropologues, d’archéologues, des officiers de l’armée, des traditionnistes, entre autres, est dirigé par le professeur Doulaye Konaté.

Le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a mis en place un Comité de recherche en charge d’élaborer un ouvrage qui sera intitulé « les héros de la défense de la patrie ». L’objectif de ce document à la fois mémoriel et référentiel, c’est d’inspirer les jeunes générations avec les valeurs d’exemple données par ces héros. La réunion inaugurale dudit comité s’est tenue ce jeudi 27 octobre 2022, sous la présidence du ministre Andogoly Guindo.

En effet, à sa prise de parole, le président du Comité de recherche, le professeur Doulaye Konaté, a salué le département de  l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme pour l’Initiative combien salutaire. Il a par la suite indiqué qu’écrire un ouvrage sur le héros de la défense de la patrie a une double exigence : citoyenne et scientifique.

Pour le professeur historien, connaitre les héros de la défense de la patrie participe de la connaissance de l’histoire même du pays. « Ce dont il est question, c’est d’offrir à nos jeunes des modèles. Derrière ce projet d’écrire des héros de la défense de la patrie, il y a la question des modèles, car une solution peut difficilement se perpétuer en l’absence de modèle », a-t-il laissé entendre dans son mot introductif.

Au plan scientifique, ajoute l’ancien ministre de l’Éducation nationale, « en faisant ce travail dont l’objectif ultime est de renforcer la conscience nationale, nous devons tout faire pour unir. Nous devons veiller à ne pas faire un travail qui se situe entre l’histoire et la mémoire ». Aux membres du comité de recherche, le professeur Konaté prodigue un conseil : celui d’appliquer applique la méthode historique, mais faire aussi la place à la mémoire.

Aussi, dit-il, écrire un ouvrage collectif nécessite de se mettre d’accord clairement sur les objectifs, sur la ligne éditoriale, sur les méthodes de travail et sur les différents niveaux du travail depuis la documentation, les enquêtes et l’exploitation des résultats d’enquêtes jusqu’à l’écriture des articles et leur validation. « Au niveau du comité scientifique, nous allons assez rapidement tenter d’établir les critères qui définissent les héros de la défense de la patrie. Il faudrait que nous puissions, dans un tel ouvrage, décrire des évènements majeurs, des évènements fondateurs, puisque quelques fois, ce sont les évènements qui font les héros », a conclu le président du comité de recherche.

Pour sa part, le ministre Andogoly Guindo est revenu sur l’historique du projet. « Le Président de la Transition, chef de l’Etat, Son excellence colonel Assimi Goïta, a, lors du conseil des ministres du 6 mai 2022, nous a instruit l’élaboration d’un ouvrage sur la vie et les œuvres des héros de la défense de la Patrie, du moyen âge à nos jours », a-t-il rappelé.

Aussi, a-t-il insisté sur le fait que le Mali est un pays de grands hommes : des grands rois, des empereurs, mais aussi des célèbres guerriers, des vaillants soldats qui ont fait la gloire de ce pays. « Les illustres figures de notre histoire ne doivent pas, au nom de la fatalité de la mort, tomber dans les abîmes du temps. Leurs mémoires doivent demeurer pour continuer à servir d’exemples, surtout à un moment où notre jeunesse manque de plus en plus de repères », défend le magistrat, l’homme de culture Andogoly Guindo, avant de dénoncer la volonté du colonisateur de vouloir cette mémoire.

Le Mali possède de grands historiens, sociologues, anthropologues, archéologues, traditionalistes qui connaissent bien l’histoire. Selon le ministre Guindo, on doit donc réécrire notre histoire. « Ces héros de notre histoire dont les hauts faits et les actes de bravoure résonnent tous les jours dans la mémoire collective doivent continuer à servir d’exemples, surtout à un moment où la dynamique nationale est tournée vers la refondation de l’Etat », précise-t-il, avant d’ajouter que cette « refondation vise à doter l’Etat d’institutions fortes ayant un ancrage dans les valeurs du passé, mais aussi la réappropriation, sinon la réécriture de notre histoire ».

Les raisons d’un tel ouvrage

C’est d’ailleurs dans ce cadre que le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme a entrepris ce vaste chantier en élaborant un ouvrage sur la vie et les œuvres des héros de la défense de la Patrie, du moyen âge à nos jours.

A en croire le ministre Guindo, l’ouvrage sera mis à la disposition des écoles militaires, afin d’être introduit dans le système de formation de nos armées. Le comité de recherche, composé d’universitaires et de chercheurs, notamment des historiens, des anthropologues et des archéologues, des officiers de l’armée, mais aussi des traditionnistes, est chargé de collecter et de recouper toutes les informations afin d’élaborer un document scientifique qui pourra être exploité à tous les niveaux d’enseignement.

Selon le ministre Andogoly Guindo, l’ouvrage « les héros de la défense de la patrie » une fois élaborée, constituera « une base solide, un bréviaire et une boussole pour marquer la volonté du Gouvernement d’aller de l’avant dans la refondation de notre pays, l’édification d’une nation malienne unie plus forte, et d’inspirer les jeunes générations avec la valeur d’exemple donnée par ces héros ».

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373