A LA UNEMEDIASNATIONSOCIETE

Décision de fermeture du siège du CNJ-Mali : Habib Dakouo annonce des réponses à la hauteur de la décision de la DNJ

Dans une correspondance en date du vendredi 18 août 2023, la direction nationale de la jeunesse (DNJ) a annoncé, la fermeture immédiate du siège du Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Mali) ainsi que la suspension de toutes ses activités. En réponse, Habib Dackouo dénonce une violation de la convention de partenariat entre les deux structures (CNJ et la DNJ) et s’engage à répondre avec des dispositions à la hauteur de la décision.

Le président du Conseil national de la jeunesse, Habib Dakouo ne décolère pas après la décision de fermeture du siège du CNJ par la Direction nationale de la Jeunesse (DNJ) ainsi que la cessation de toutes ses activités. Pour Dakouo, c’est une décision « injuste » qui viole la convention de partenariat entre le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) et la Direction nationale de la Jeunesse (DNJ). En effet, rappelle-t-il qu’il ne peut être mis fin à cette convention de partenariat par l’une quelconque des parties qu’après avoir avisé l’autre partie trois mois à l’avance par écrit.

« Pour rappel, le Conseil National de la Jeunesse du Mali est lié au Ministère en charge de la jeunesse à travers la Direction Nationale de la Jeunesse par une convention de partenariat qui stipule dans son article 6 : « La mise en place de la présente convention de partenariat ne doit porter atteinte ni au bon fonctionnement des services de l’Etat et des collectivités territoriales, ni au statut associatif du Conseil National de la Jeunesse. » Et l’article 10 précise : « il peut être mis fin à la présente convention par l’une quelconque des parties à charge pour celle-ci d’aviser l’autre partie trois mois à l’avance par écrit » a-t-il pris le soin de rappeler dans son communiqué, le président du CNJ, Habib Dakouo.

Par ces dispositions, le président du CNJ signale que juridiquement, la DNJ n’a « aucun droit de prendre une décision de fermeture du siège et de la cessation des activités du CNJ avec effet immédiat ». Au-delà de ce fait, Habib Dakouo regrette également que ladite décision survienne pendant que le bureau du CNJ est résolument engagé dans l’unification de la jeunesse, l’adoption des nouveaux textes et l’organisation du 7eme congrès ordinaire de la structure. D’ailleurs rappelle-t-il que la présente lettre est intervenue suite à une réunion du comité exécutif du conseil national de la jeunesse qui s’est tenue le 17 août 2023 à son siège, lors de laquelle une commission nationale de renouvellement des instances et l’organisation du 7eme congrès du CNJ-Mali a été mise en place conformément aux résolutions de la réunion extraordinaire du CE CNJ élargie aux présidents des conseils régionaux de jeunesse du 25 novembre 2022. A cette démarche était bien soutenue par le Ministère de la jeunesse et des sports, chargé de l’instruction civique et de la construction citoyenne.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420