ECO & FINANCENATION

Culture du coton au Mali : L’approvisionnement en intrants agricoles attribué à la Cmdt

Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales sur le coton, tenues du 7 au 8 février 2021, le gouvernement de transition a adopté en Conseil des ministres un projet de décret fixant les modalités de transfert de la fonction « approvisionnement en intrants agricoles et appareils de traitement des producteurs de coton » à la Compagnie malienne pour le développement des textiles (Cmdt). C’était le mercredi 28 septembre 2022 à Koulouba.

Au cours des cinq prochaines années, l’approvisionnement en intrants agricoles et appareils de traitement des producteurs de coton sera assurée par la Compagnie malienne pour le développement des textiles (Cmdt). La mesure a été prise à travers l’adoption d’un projet de décret fixant les modalités de transfert de la fonction « approvisionnement en intrants agricoles et appareils de traitement des producteurs de coton » à la Compagnie malienne pour le développement des Textiles », pour une période de cinq ans, à compter de la campagne 2023-2024, lors du Conseil des ministres du mercredi 28 septembre.

Une recommandation phare des Assises nationales sur le coton, qui préconisait  expressément « de transférer l’approvisionnement en intrants agricoles à la Compagnie malienne pour le développement des textiles, de fixer un prix incitatif au kilogramme de coton graine et de diminuer autant que possible le prix des intrants et des matériels agricoles ».

Lors de cette réflexion tenue du 7 au 8 février 2021, les cotonculteurs avaient souligné comme recommandations  pour atténuer les difficultés de la filière coton, entre autres : la gouvernance des organisations de producteurs ; le mécanisme d’approvisionnement et de financement des intrants ; la subvention de l’Etat aux producteurs de coton ;  la relance de la culture du coton.

Après une légère  augmentation du prix incitatif au kilogramme de coton graine lors de la dernière campagne agricole, l’adoption de cette nouvelle mesure  fixant les modalités de transfert de la fonction « approvisionnement en intrants agricoles et appareils de traitement des producteurs de coton » à la Cmdt est une grande avancée dans la relance de la culture du coton au Mali

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420