POLITIQUE

Coopération bilatérale : De nouveaux ambassadeurs en route pour le Rwanda, l’Iran et le Burkina

 Dianguina dit Yaya Doucouré, Mohamed Maïga et Issouf Oumar Maïga sont respectivement les nouveaux représentants désignés du Mali auprès de la République du Rwanda, de la République islamique d’Iran et de la République du Burkina Faso. Avant leur mise en route, ils ont été reçus, vendredi 14 octobre 2022, par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, afin d’être briefés sur les directives et instructions dans le cadre du bon accomplissement de leurs missions respectives.

Le Président de la Transition, SE le colonel Assimi Goïta, chef de l’État, a mis en route, vendredi 14 octobre 2022, les nouveaux représentants du Mali respectivement au Rwanda, en Iran et au Burkina Faso. L’objectif était de leur donner des consignes, directives et orientations nécessaires pour le bon accomplissement de leurs missions respectives.

Visant essentiellement le renforcement de la coopération bilatérale avec le Mali, chacune de ces destinations a un rapport particulier avec notre pays.

Pour le cas du Rwanda, il faut savoir déjà que sont nombreuses les administrations maliennes qui s’y rendent fréquemment pour s’inspirer de l’expérience rwandaise dans divers domaines, notamment la défense et la sécurité avec un accent particulier sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, l’environnement et assainissement, la justice et les transports aériens, ainsi que les nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Selon le nouvel ambassadeur du Mali auprès de la République rwandaise, Dianguina dit Yaya Doucouré, le président de la transition a également mis l’accent, lors de leur rencontre, sur l’encadrement des Maliens qui vivent dans ce pays. « Les discussions ont également porté sur l’encadrement des Maliens qui vivent au Rwanda. Il s’agit de les orienter, de leur donner de bonnes informations, des outils qui leur permettront de s’engager véritablement et ultimement au développement socio-économique du Mali », a-t-il précisé.

Au cours des échanges avec l’ambassadeur désigné du Mali auprès de la République islamique d’Iran, SEM Mohamed Maïga, il était question de renforcer la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle et technique, de l’agriculture, des infrastructures routières et ferroviaires, de l’exploration et l’exploitation des ressources minières ainsi que dans le domaine de la santé.

Au nouveau représentant du Mali auprès du pays voisin, le Burkina Faso, Issouf Oumar Maïga, il a été confié par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, de travailler pour le raffermissement des relations de partenariat entre les deux pays, y compris au sein des institutions internationales africaines qui ont leur siège au Burkina Faso et auprès desquelles il est également accrédité.

Les diplomates ont trouvé ces échanges avec le président de la transition très fructueux et ont tous rassuré de jouer pleinement leur partition pour la mise en œuvre du Malikura. « C’est fort réconforté et enrichi des directives et des orientations du Président de la Transition que je m’apprête à rejoindre très prochainement mon nouveau poste avec la ferme conviction et la détermination d’apporter ma contribution à l’édification d’un Mali nouveau », a indiqué Issouf Oumar Maïga.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420