EnvironnementMEDIAS

CILSS : la 37ème journée célébrée au Mali

A l’instar des autres pays du Sahel, le Mali a célébré la 37ème Journée Internationale du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (Cilss) le 12 septembre 2022. Le thème retenu cette année est : « L’élevage face à l’insécurité civile au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

Cette 37ème Journée du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (Cilss) a été présidée par M. Youba Ba, ministre délégué auprès du ministre du Développement rural, chargé de l’Elevage et de la Pêche, en présence du directeur général de l’Institut du Sahel, Dr Mohamed Abdellahi EBBE, M. Yacouba Koné, secrétaire permanent du Comité national (Cona-Cilss) et d’autres personnalités.

En effet, le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (Cilss) qui est organisation intergouvernementale a été créé le 12 septembre 1973. Elle a pour objectif de mobiliser les pays sahéliens et la communauté internationale pour travailler à la résistance face à la sécheresse et à la désertification, pour un nouvel équilibre écologique au Sahel.

Le ministre Youba Ba a indiqué lors de son intervention qu’une cinquantaine d’années durant, le Cilss a montré son expertise dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de la lutte contre la désertification et la sécheresse, de la gestion des ressources naturelles, de la maitrise de l’eau, dans les questions démographiques, de la promotion des échanges, intra régionaux et internationaux.

Pour le ministre Ba, le thème choisi cette année cadre parfaitement avec la situation actuelle du Mali, car, dit-il, le Mali est constamment marqué par une insécurité permanente sur les producteurs agricoles et les éleveurs, sur les pâturages et le bétail dans le centre et le nord du pays.

« Cette journée est une grande opportunité pour le plaidoyer et l’interpellation de tous les acteurs clés, en particulier les décideurs politiques, les partenaires au développement, les acteurs étatiques et non étatiques des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, pour un engagement plus soutenu en vue de relever les défis actuels auxquels l’élevage et le pastoralisme sont confrontés au Sahel et en Afrique de l’Ouest », laisse entendre le responsable du ministère délégué auprès du ministère du Développement rural chargé de l’Elevage et de la Pêche.

L’occasion était parfaite pour le ministre Youba Ba de remercier le Cilss et ses partenaires pour leur appui soutenu au Mali pour l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et un environnement durable.

Le directeur général de l’Institut du Sahel (Insah), Dr Mohamed Abdellahi EBBE, a quant à lui laissé entendre que le Cilss poursuivra la recherche de la sécurité alimentaire et nutritionnelle pour améliorer la résilience des populations sahéliennes.

Notons que Tchad est le pays qui a la présidence du Cilss, à cette occasion, le président en exercice du Cilss, M. Mahamet Idriss Deby Itno, non moins président de la transition du Tchad, a tenu à faire un discours dans lequel il a promis de s’investir afin de trouver des solutions idoines et pérennes à toutes les difficultés auxquelles sont confrontés les producteurs agricoles et les éleveurs, sur les pâturages et le bétail, le vol des animaux, etc.

Rappelons que le Cilss regroupe neuf pays du Sahel : le Mali, le Burkina-Faso, le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

Tioumbè Adeline Tolofoudié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420