Brèves du Vendredi 12 Mars 2021

Banamba : Plus d’une vingtaine d’élus outillés sur les textes relatifs à la fourniture des services sociaux de base de qualité

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme Gouvernance Démocratique et Redevabilité dans la gestion des affaires locales, une réunion a été organisé, le mardi 09 mars 2021. Cette réunion a regroupé plus d’une vingtaine d’élus, des représentants des conseils communaux de jeunes, des femmes des communes de Madina Sacko, Toubacoro, Kilban et Banamba. L’objectif était de renforcer leurs capacités sur les textes relatifs à la fourniture des services sociaux de base de qualité, les droits et devoirs des citoyens face à l’administration et aux collectivités. Cette rencontre de deux jours organisée par l’ONG AFAD, est financée par Diakonia à travers l’Ambassade de Suède au Mali.

Koutiala : « la lutte contre les mariages et grossesses précoces et forcés » au cœur d’un échange

Pendant la semaine écoulée, une trentaine d’élus, de leaders d’associations féminines, de représentants de la société civile et de services techniques se sont réunis à Koutiala. Le but était de capitaliser des expériences en matière de lutte contre les mariages et les grossesses précoces et forcés. « Cette rencontre vise à tirer les leçons de la mise en œuvre des projets de l’ONG MZC, relatives à la lutte contre le phénomène dans le cercle de Koutiala » a expliqué un des organisateurs. A noter qu’il s’agit aussi de formuler une nouvelle requête à l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement.

Kadiolo : des échanges sur « l’utilisation du Manuel de procédure de lutte contre la corruption » entre les membres des cellules de veille

« Mali Justice Projet » a organisé un atelier sur « l’utilisation du Manuel de procédure de lutte contre la corruption », le mardi 09 mars dernier, entre les membres des cellules de veille de Kadiolo et de Zégoua. Cette rencontre de 3 jours a été organisée par le « Mali Justice Projet » avec l’appui financier de l’USAID. Elle vise à sensibiliser les usagers à contribuer et à assurer la libre circulation des personnes et des biens au niveau des frontières.

L’APAC-Mali s’engage pour  la lutte contre la Covid-19

L’Association des femmes professionnelles africaines de la communication (APAC-Mali) a organisé une rencontre d’échanges dans la mouvance de la célébration de la journée internationale des droits de la femme, le mardi 09 mars 2021. Le thème retenu était « l’engagement des femmes de médias dans la lutte contre la Covid-19 ». L’objectif de l’APAC-Mali est de former, informer et sensibiliser mais surtout de défendre les intérêts et droits de ses adhérentes dans les différents organes de presse. La présidente de l’APAC-Mali a fait  la genèse de son association qui a été créée en 1988 et qui regroupe toutes les femmes évoluant dans le domaine des médias. Pour sa part, le président de la Maison de la presse a évoqué que « la solution aux difficultés de la presse passent nécessairement par des organisations comme l’APAC, qui est l’une des organisations de la presse présente dans l’ensemble des pays de la sous-région ».

Denrées de première nécessité : Le gouvernement prend des mesures pour la baisse des prix 

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Porte-parole du gouvernement, Mohamed Salia Touré a animé un point de presse sur les mesures prises par le gouvernement en vue de baisser les prix des denrées de première nécessité. Le point de presse s’est déroulé au centre d’information gouvernementale du Mali. Mohamed Salia Touré a édifié l’objectif que  était d’informer les populations sur les décisions majeures prises en conseil des ministres et qui ont un lien direct avec la vie quotidienne de nos concitoyens. Dans son exposé, le ministre Harouna Niang affirmé que la Covid-19 a frappé tous les pays du monde sans exception et que c’est cela qui a impacté, à la fois,  l’offre et la demande des produits. Pour rassurer les populations, le ministre Mohamed Salia Touré a fait le point des stocks de produits disponibles qui peuvent approvisionner les marchés pendant 17 jours.

Agriculture : le changement climatique menace les productivités de céréales  au Mali

Pour faire face aux menaces climatiques, la recherche a amélioré plusieurs variétés de semences pour soutenir les activités du monde dans le souci de renforcer la résilience de nos producteurs et l’adaptation des cultures à la dérèglementation climatique. A noter que le Mali est un pays à vocation agro-sylvo-pastorale,  est l’un des rares pays qui allouent 15% de son budget national à l’agriculture, depuis des années, pour assurer son autosuffisance alimentaire. Les chercheurs de l’Institut d’économie rurale (IER) sont à pied d’œuvre pour améliorer les différentes variétés de semences dans le but d’accroitre la productivité agricole afin d’assurer cette souveraineté alimentaire, dans un contexte de dérèglement climatique. Selon le chef de programme système de production et gestion des ressources naturelle de l’IER, les indices sont entre autres l’absence de mares à proximité des villages, la rareté des arbres, le vent chaud et le manque de pluies.

Théâtre centre : le Colonel-major Daoud Aly Ould Mohammedine  à Sévaré

Le Chef d’état-major général adjoint des armées, le Colonel-major Daoud Aly Ould Mohammedine accompagné d’une forte délégation a visité du 08 au 10 mars 2021, la zone de Défense N°6 (Sévaré). Il a pris des décisions depuis quelques jours, dans le cadre des mesures de réajustement du commandement opérationnel au niveau des théâtres. Une action que son adjoint rend effectif sur le terrain et du coup, il se propose de s’enquérir des conditions de vie et de travail des hommes de Sévaré. Il devrait également s’assurer de la bonne exécution des directives assignées au commandement dans le cadre des opérations. Ils ont également visité les nouveaux bâtiments en chantier du PCIAT, des logements et de la salle d’hospitalisation. Le Colonel-major Daoud Aly Ould Mohammedine et ses hommes ont rendu une visite de courtoisie au gouverneur et les notabilités de la Région.

Décès du premier ministre ivoirien : le président du Rassemblement des Jeunes Maliens de la Diaspora rend hommage à Hamed Bagayoko

Sur sa page Facebook, le président du Conseil national des Maliens de Gabon (COMAGA) et président du Rassemblement des Jeunes Maliens de la Diaspora, Mamadou Méré Diawara, a rendu un vibrant hommage au défunt premier ministre de la Côte-d’Ivoire, Hamed Bagayoko. Lisez son message !

« En ce jour, le 10 Mars 2021, le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayoko a succombé à un cancer fulgurant, une icône pour la jeunesse africaine s’en est allée. Le premier ministre était pour moi, un grand frère, un conseiller et aujourd’hui c’est avec tristesse et désolation que j’ai appris son départ pour l’au-delà. À la famille éprouvée, au nom du Conseil des Maliens du Gabon, au nom du Rassemblement des Jeunes Maliens de la Diaspora et en mon nom propre, vous adressons toutes nos condoléances. Nous sommes près de vous par la pensée et vous adressons toute notre affection. Nous vous présentons nos plus sincères condoléances et prenons part à votre profonde douleur. Recevez mes très sincères condoléances et l’expression de ma plus profonde sympathie.

Mamadou Méré Diawara, le 10 Mars 2021 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :