Brèves

Brèves du Mercredi 05 Octobre 2022

Journée mondiale des enseignants et de la rentrée scolaire 2022-2023 : Le message de la Directrice de l’Académie d’Enseignement de Bamako rive gauche
A l’instar de la Communauté internationale, le Mali célèbre, aujourd’hui, 05 octobre 2022, la Journée mondiale des enseignants. En cette heureuse occasion, la Directrice de l’Académie d’Enseignement de Bamako Rive Gauche (AE/BRG), Koné Rakiatou Dia souhaite une très bonne fête à tous les enseignants du Mali en particulier ceux de l’AE/BRG.

Aussi, elle rappelle qu’à travers le thème retenu cette année : « Le leadership des enseignantes et enseignants dans la transformation de l’éducation », la communauté éducative du Mali célèbre les enseignants et le rôle essentiel qu’ils jouent dans les efforts déployés pour que tous les enfants aient accès à une éducation de qualité indispensables à la réalisation des objectifs éducatifs internationaux de l’Education pour tous (EPT) et des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), en vertu desquels les gouvernements se sont engagés à fournir une éducation de qualité.

Par ailleurs, la Directrice de l’AE/BRG saisit l’occasion pour souhaiter une très bonne rentrée scolaire 2022-2023 aux élèves, enseignants ainsi qu’à l’ensemble des partenaires de l’éducation.

Boura : l’insécurité fait fuir les populations
A 17 km d’Ansongo, les habitants du village de Herba, commune de Boura, ont fui leur village après des braquages et enlèvement des troupeaux de vaches. En effet, selon les témoins, des présumés djihadistes ont enlevé les animaux et torturé les populations la semaine dernière ; les mêmes sources rapportent que les djihadistes ont accusé le chef de village et ses conseillers d’avoir empêché les enfants d’intégrer leurs rangs. Par la suite, ils auraient sommé la population de quitter le village. Alors, certains  habitants sont venus à Ansongo et d’autres sont partis se réfugier dans le village voisin, à Gounga, indiquent les mêmes sources.

Bafoulabé : dialogue sur la lutte contre la déperdition scolaire
Les élèves, étudiants et sympathisants du village de Solo, commune de Bamafélé, ont organisé un dialogue communautaire la semaine dernière. L’objectif était de lutter contre la déperdition scolaire et adopter un plan d’actions opérationnel pour la résolution des problèmes d’abandon scolaire au profit de l’orpaillage. Au cours des échanges, des propositions ont été faites pour le maintien des enfants à l’école.

Emploi et formation professionnelle : ouverture du cadre de concertation de structures centrales et régionales à Fana
Le ministre Bakary Doumbia a présidé, lundi 03 octobre 2022, la cérémonie d’ouverture du cadre de concertation des structures centrales et régionales en charge de l’entreprenariat national, de l’emploi et de la formation professionnelle, dans la salle de réunion de l’Hôtel le Moulin de Fana. C’était en présence du représentant du Gouverneur de Dioïla et plusieurs hautes personnalités. Cette 16ème session, qui a débuté le 03 octobre prendra fin le 07 octobre 2022 prochain. Elle réunira les membres du cabinet et du secrétariat général, des directeurs des services centraux et rattachés, des coordinateurs des projets et programmes du département et des directeurs de l’emploi et de la formation professionnelle des régions et du district de Bamako.

Kayes : une délégation de la Ccim reçue par le gouverneur
Le patron de l’exécutif régional, colonel Moussa Soumaré, a reçu, lundi 03 octobre 2022, dans l’après-midi, une délégation nationale de la Chambre de commerce et d’Industrie du Mali (Ccim). Ladite délégation était composée des présidents de la Ccim de Koulikoro, Sikasso, Tombouctou, Kidal, Kayes et  du district de Bamako. L’objectif de leur séjour dans la cité des rails est de nouer et renforcer les relations entre les différentes délégations régionales de la Ccim. En effet, le Gouverneur Soumaré leur a tout d’abord souhaité la bienvenue à Kayes, avant de renouveler sa reconnaissance et son remerciement à l’ensemble des opérateurs économiques d’avoir assuré l’approvisionnement du marché malien en général et celui de Kayes en particulier pendant toute la période de l’embargo.

Gao : don d’équipements agricoles
Dans les cercles de Gao et Ansongo, des équipements agricoles ont été remis à 10 coopératives maraîchères féminines, dimanche dernier, par l’ONG Groupe Gourma. Selon ses responsables, ce don s’inscrit dans le cadre de l’exécution du projet femme, paix et sécurité. Il s’agit de contribuer à l’autonomisation de la femme.  Le projet a été financé par le Royaume des Pays-Bas à travers l’ONG Internationales Adam Smith. Lors de la remise, le préfet de Gao a invité les bénéficiaires à faire bon usage des matériels.

Macina : mésentente entre chasseurs traditionnels (donsos)
A Macina, la mésentente entre chasseurs de la commune de Monimpébougou préoccupe les autorités administratives. En effet, pour trouver un terrain d’entente, le préfet du cercle a entamé lundi 03 octobre 2022 une série de rencontres avec les responsables de la confrérie des donsos. L’objectif de la rencontre est de trouver des solutions pour promouvoir la paix et la cohésion sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420