Brèves du Lundi 28 Juin 2021

Boni : 7 soldats morts dans une attaque terroriste

Le vendredi 25 juin dernier, 2 postes de FAma ont été la cible d’attaques d’un groupe armé terroriste non identifié à Boni, une localité située au Nord-Est de la région de Douentza. Le bilan fait état de 7 militaires maliens tués selon un communiqué de l’état-major général des armées qui précise que les assaillants étaient venus à bord de plusieurs véhicules et sur des motos. Selon ce communiqué, une résistance des forces armées maliennes (FAma) a permis de repousser violement les assaillants. Tout en priant pour toutes les victimes (morts et blessés), l’état-major général des armées a rassuré les populations de l’attachement des FAMa  à leur mission régalienne de défense de l’intégrité du territoire et de la protection des personnes et de leurs biens.

Cherté de la vie : Les condiments devenus chers à Kita

La cherté de la vie tant dévalées par certains de nos compatriotes semble être partout dans le pays. Qu’il s’agisse de la viande, des oignons, sacs de ciments, des œufs, huiles…, plus personne ne peut encore parler d’un prix abordable. Tout est cher, même si les efforts sont en train d’être déployés par le gouvernement. Kita qui est une région un peu loin de Bamako assiste à la montée des prix des condiments. À travers l’information que nous avons reçu le vendredi dernier, il demeure clair que les prix des condiments continuent d’être à la hausse. « Sur le marché de Kita ici, les prix des condiments montent. Tout est actuellement cher, à part le sel et les différentes qualités de cubes magies qui restent quand même abordables », selon certaines femmes. Ces ménagères qui sollicitent l’aide des autorités estiment que le temps est aussi dur pour leur mari.

La réaction de l’ASSEP suite à  l’arrestation du directeur de publication du journal « Le Radar » s

Aliou Touré, directeur de publication de l’hebdomadaire « Le Radar », un organe de presse écrite, a été placé, le vendredi dernier, sous mandat de dépôt. Il s’agit d’un mandat de dépôt fait contre le journaliste par le tribunal de grande instance de la commune II de Bamako. Ledit mandat fait suite à une plainte déposée contre l’incriminé par la société « Niaré Froid ».Dans un communiqué publié le même jour, l’association des Éditeurs de la presse privée (ASSEP) dit avoir appris avec « stupéfaction et consternation » la mise d’Aliou Touré sous mandat de dépôt. Lequel mandat a fait que le journaliste s’est retrouvé à la maison centrale d’arrêt de Bamako. « Les faits reprochés  à notre confrère sont constitutifs de chantage et harcèlement. Rappelons que les dernières confrontations au tribunal de la commune II entre les parties avaient permis de réaliser l’absence d’éléments de preuves pour justifier les charges »,indique-t-on dans le communiqué. À cet effet, le journaliste Aliou Touré avait été relaxé pour donner consécutivement la chance à un règlement à l’amiable. À la grande surprise de tout le monde, l’ASSEP indique avoir ainsi été surprise de voir le même tribunal placer la même personne sous mandat de dépôt au motif que des éléments de preuves  ont pu être finalement retrouvés contre lui. « Ce qui est absolument curieux et conduit à attirer l’attention des autorités de la transition », souligne-t-on. A Aliou, il est reproché de s’attacher à une règle règlementaire de son métier, à savoir : recouper l’information avant toute publication, ajoute-t-on. Via ce communiqué, les membres de l’ASSEP appellent à la mobilisation pour la libération du journaliste Touré.

Sikasso : des manifestants demandent l’aide de la Russie et le départ de Barkhane

Ce vendredi 25 juin 2021, une manifestation contre la présence de la force Barkhane sur le territoire malien a eu lieu à Sikasso. L’évènement a été organisé par un mouvement regroupant notamment les chefs de village, les représentants de la société civile, et les jeunes. Selon les manifestants déçus par la dégradation du climat sécuritaire au centre et au nord du Mali, la force Barkhane n’est plus un allié fiable dans la lutte contre le terrorisme. Ils estiment que sa présence n’est plus nécessaire. Ce qui fait qu’ils demandent donc à la Russie d’apporter son aide aux forces de défense et de sécurité maliennes pour la stabilité et la lutte contre l’insécurité qui mine au Mali depuis près de dix ans.

Éducation : les écoles d’Almoustratat et Tahabanat reçoivent des tables-bancs

Dans le cadre de l’exécution du programme de prévention et de gestion des conflits dans la région de GAO, le Cafo et le Conseil régional de la Jeunesse ont, en partenariat avec Lux développement,  offert plus d’une centaine de tables bancs aux écoles d’Almoustratat et de Tahabanat. La remise s’est effectuée  le jeudi 24 juin 2021. Selon les donateurs, chaque école a reçu quatre-vingt-six (86) tables bancs de deux places.

Gao : Le projet  sur la sécurité alimentaire lance ses activités

A GAO, le projet sur la sécurité alimentaire dénommé “Albarka“ a lancé, le vendredi 25 juin, ses activités dans la ville de la région. Selon ses responsables, ce projet financé par l’USAID à hauteur de 33 milliards de FCFA s’étend sur une durée de cinq(5) ans et vise à assurer la sécurité alimentaire dans le cercle d’Ansongo et de Gao. Pour pouvoir atteindre cet objectif, les responsables de ce projet envisagent de distribuer des vivres aux ménages vulnérables et aux enfants atteints de malnutrition.

Yangasso : le  Festival Bôdôgôla a pris fin

A Yangasso, le Festival Bôdôgôla a été organisé par l’Association d’aide au Développement de Yangasso les 25 au 27 juin 2021. Placé sous le parrainage de Souleymane Diabaté, ancien gouverneur du District de Bamako et animé par les artistes comme Dabara, Nianan Sidi et Djoss Saramani, cet évènement culturel a enregistré la participation des ressortissants de toutes les communes de Yangasso.

Secrétariat permanent de la réforme domaniale et foncière au Mali : la date limite du retrait des fiches NINACAD fixée

Dans un communiqué datant du 26 juin 2021, le secrétaire permanent de la réforme domaniale et foncière au Mali annonce que la date limite du retrait des fiches NINACAD pour les communes IV, V et VI de Bamako ainsi que les communes de Baguinéda et Mountougoula est prévue pour le jeudi 15 juillet 2021. Le retrait, selon le même communiqué, se fait du lundi au vendredi au siège dudit secrétariat sis à la Base B derrière la direction de l’Eco-bank. Il précise par ailleurs que les propriétaires déjà enregistrés doivent se munir d’une pièce d’identité, du document d’acquisition, et le numéro d’identifiant NINACAD de la parcelle.

Bamako : De nouvelles exigences pour les conducteurs de moto taxis

Dans un arrêté portant sur la réglementation des mototaxis à Bamako, le Maire de la capitale établit une série de règles auxquelles les conducteurs de mototaxis doivent se conformer. Désormais, ils doivent avoir une carte grise, une plaque d’immatriculation, un numéro d’identification apposé sur une plaque, un gilet jaune et être bien équipés. Les conducteurs de mototaxi  doivent non seulement avoir les dix-huit(18) ans révolus, mais aussi une vignette valide, un permis de conduire, une carte municipale et une assurance.

Moscou : le Mali participe à la conférence sur la sécurité internationale

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Colonel Sadio Camara a pris part à la neuvième conférence de Moscou sur la sécurité internationale. Cette conférence s’est tenue dans la capitale russe du 22 au 24 juin 2021.Ainsi, l’évènement a réuni  plusieurs délégués venus de 109 pays, de même que dans des  organisations internationales.

Kati : le sport au cœur  de la cohésion entre les forces armées

La hiérarchie militaire a initié, le vendredi 25 juin 2021 au Camp Soundjata Keita de Kati, une journée sportive. Le but était de renforcer la cohésion au sein des for ces armées et de sécurité. Le Président du Conseil National de Transition, le Colonel Malick Diaw, le Ministre de la réconciliation nationale en la personne du Colonel-major Ismaël Wague, et le Directeur de la Sécurité d’Etat, en l’occurrence  le Colonel Modibo Koné ont tous pris part à ce rendez-vous. Suivant les précisions, cet évènement sera désormais organisé à tour de rôle par les différents Etats-majors et les directions de services, le premier vendredi de chaque mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :