Brèves

Brèves du Lundi 12 Septembre 2022

Axe Bamako-Kita : un car de transport attaqué dans la zone de Neguela
Samedi 10 septembre, un car de transport a été la cible d’une attaque des bandits armés. Selon les informations, il s’agit d’un des cars de la compagnie Diarra Transport. Les personnes à bord du véhicule de transport ont subi ladite attaque aux environs de Neguela, une localité située entre la région de Kita et Bamako. Le car était en provenance de Kéniéba. Après avoir embarqué certains passagers à Kita vers 17h, ledit véhicule s’est acheminé vers Neguela. C’est après avoir dépassé Sorybougou, le village situé à quelques kilomètres de Neguela, que les bandits armés s’en sont pris à l’engin, selon les précisions. Les voyageurs ont été mis à plat ventre par les assaillants avant d’être dépouillés de leurs biens.

Mairie de la commune II : des protestations en vue contre le non-paiement des salaires
Cela fait 4 mois que des agents de la mairie de la commune II du district de Bamako ne perçoivent pas de salaire. Les femmes menacent de battre le pavé pour protester contre la situation. D’une source fiable, il ressort que les travailleurs de la mairie de cette commune observaient, depuis le lundi 22 août 2022, une grève illimitée. Cette grève a été enclenchée par le comité du Syntract en vue de manifester l’indignation du personnel face aux arriérés de salaire de quatre mois. La décision de la grève a été prise après que le comité syndical ait adressé plusieurs lettres de rappel aux autorités compétentes, dont le maire Cheick Aba Niaré. Selon la même source, ladite grève est survenue suite à la suspension des mots d’ordre de grève par les membres du comité syndical. Vu les conditions difficiles auxquelles les agents font présentement face, les femmes souhaitent manifester dans un bref délai sur la route de Koulouba en vue de se faire entendre.

Ansongo : Un véhicule de transport en commun attaqué
Un minibus de transport en commun en provenance de Labbezanga a été cible des tirs ce samedi 10 septembre, a annoncé nos confrères du Studio Tamani. Toujours selon notre source, l’incident s’est déroulé dans l’après- midi, aux environs de Seyna, à 7 km de la ville d’Ansongo. Des témoins affirment que « des assaillants à moto ont tenté d’arrêter le véhicule pour dépouiller les passagers de leurs biens ». Pas de perte en vie humaine mais on déplore un blessé par balle.

Koulikoro : La Protection civile sauve des personnes enfouies dans des décombres
A Koulikoro, environ trois personnes ont été ensevelies sous les décombres d’une maison effondrée, ce samedi 10 septembre 2022, a annoncé Studio Tamani. Ce sinistre est arrivé à la suite d’une forte pluie qui s’est abattue sur la ville, relai le média malien. Toujours selon la même source, l’intervention des agents de la Protection civile a permis de sauver les 3 victimes blessées qui ont été admises au Centre de santé de référence de Koulikoro pour des soins.

Ansongo : Des jeunes ont réhabilité les cimetières de Bazi Haoussa
Les cimetières de Bazi Haoussa, endommagés par la divagation des animaux, viennent d’être réhabilités par des jeunes du village ce samedi 10 septembre 2022, à Ansongo, informe Studio Tamani. Ils ont fermé les tombes dégradées par la pluie et les animaux et ont aussi fermé les trous du mur des cimetières, indique notre source. Selon le media, les travaux ont été faits par la Coordination des jeunes du village de Bazi Haoussa. Ils ont également construit les cimetières du quartier Tondikoyré.

Yorosso : Attaque du camp de la Garde nationale et du domicile du préfet
La ville de Yorosso a été attaquée par des hommes armés non identifiés ce vendredi 9 septembre 2022, aux environs de 2h du matin, rapporte Studio Tamani. Les assaillants ont ciblé le camp de la Garde nationale et le domicile du préfet, indique le média. De sources locales, les échanges de tirs ont duré environ une heure. Elles précisent que c’est une première et qu’il n’y a pas eu de pertes en vie humaine.

Bafoulabé : Don d’une pirogue aux habitants de Nouroukourou
Les habitants de Oualia-Tintila et Nouroukourou dans le cercle de Bafoulabé ont reçu une pirogue ce mardi 06 septembre 2022, selon un rapport de Studio Tamani. Ce joyau, indique le média, d’une valeur de 400 mille francs CFA est un don des ressortissants de Nouroukourou établis à l’extérieur. Les habitants des villages concernés remercient les donateurs. Ils estiment qu’une fois que l’eau du fleuve montait, ils étaient coupés des autres villages environnants. Les autorités locales se réjouissent de cette action, affirme notre source.

Niafunké : Les FAMa repoussent une attaque des GAT
Les FAMa ont repoussé en fin de semaine une attaque d’un groupe armé terroriste contre le poste de sécurité de Niafunké. Cela s’est passé le vendredi 09 septembre 2022 aux environs de 13h45 avec des tirs directs et indirects sur le dit poste, annonce l’armée malienne. Selon la cellule de communication des FAMa, les assaillants ont décroché après une réaction vigoureuse du poste et se sont dissipés dans la nature. Selon notre source, les recherches sont en cours pour déterminer le ou les zones de replis en vue d’éventuelles actions des FAMa. Les FAMa ne déplorent aucune perte en vie humaine ni de dégât matériel, rappelle la source.

Grand bruit à Troungoumbé : les explications du ministère des Mines
Dans un communiqué en date du 9 septembre, le ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau s’est prononcé sur le grand bruit ayant effrayé la population de Troungoumbé. « Suite à la lettre de Monsieur le Gouverneur de la région de Nioro du Sahel donnant l’information sur la survenance d’un phénomène naturel se manifestant par des bruits étranges provenant du sous-sol dans la localité de Troungoumbé, une mission de la Direction nationale de la géologie et des mines s’est rendue sur le terrain du 31 août au 03 septembre 2022 », a précisé le communiqué.

A en croire le communiqué, les recherches et analyses effectuées ont permis de déceler que ce phénomène, sans danger pour ce présent cas, est lié à des cavités en grande profondeur contenant de l’eau qui dissout les roches calcareuses en présence. «La circulation des eaux acides dans ces fissures favorise le décrochage des plaques rocheuses qui, par le simple fait de la pesanteur, tombent dans les cavités remplies d’eau », précise-t-on. Selon le communiqué, ces chutes de blocs font des bruits de différentes intensités avec des vibrations atteignant parfois la surface. Une autre mission renforcée se rendra très prochainement sur le terrain afin d’entreprendre des études beaucoup plus détaillées.

Dans son communiqué, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau a rassuré l’opinion nationale et surtout la population de Troungoumbé et environs que, de par les caractéristiques géologiques de la zone, ces bruits souterrains ne constituent pas, au stade actuel, une menace.

Par ailleurs, le ministère qui dit compter sur la bonne compréhension de tous a réitéré la volonté du Gouvernement à ne ménager aucun effort pour la protection et la quiétude de la population malienne.

Axe Bankass-Bandiagara : alerte sur la pause de mines
Sur des pages Facebook, des alertes ont été faites hier sur la pause d’une mine par les terroristes sur l’axe Bankass-Bandiagara.

En effet, selon les informations, les terroristes sont toujours dans leur plan diabolique contre les usagers de l’axe Bandiagara-Bankass. Ils ont posé une mine hier sur l’axe. « Pour ceux qui vont emprunter l’axe Bankass – Bandiagara il y a une mine qui a été posé à 1km de Songobia (il y a un virage) le pont de Parou aussi a été détruit depuis avant-hier (il y a un autre virage) », a-t-on alerté sur Facebook.

Lesdites pages qui ont alerté ont ajouté : « Faites attention, contrôlez vos vitesses à partir de Mandoli, en allant à Bandiagara, soit en quittant Bandiagara pour Bankass ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373