Brèves

Brèves du Jeudi 18 Février 2021

Moctar Ouane aux nouveaux responsables de la Maison de la presse : « La presse constitue un maillon essentiel de la vie démocratique de notre pays »

Les nouveaux responsables de la Maison de la presse, avec leur tête Bandiougou Danté, ont été reçu hier, mercredi 17 février 2021, à la Primature par le premier ministre Moctar Ouane. Le Chef du Gouvernement a, selon la page Facebook de la Primature, félicité les membres du nouveau comité de pilotage pour leur élection. Il a salué le travail particulièrement important abattu par la presse et a fait part de la volonté du Gouvernement d’accompagner la presse. « La presse constitue un maillon essentiel de la vie démocratique de notre pays. L’accompagnement de l’Etat sera assuré » a conclu Moctar Ouane, selon la Primature.

Nioro du Sahel : le nouveau gouverneur a prêté serment !

Le nouveau gouverneur de la Région de Nioro du Sahel, le Colonel Major Aly Anadjim, a prêté serment le lundi dernier au tribunal de ladite localité. Étaient présents à la cérémonie, les autorités administratives, politiques, les leaders communautaires et religieux et une foule nombreuse.

A noter que son prédécesseur Al Hamdou Ag Ilayene a été appelé à d’autres fonctions.

Ansongo : les forces de défense et de sécurité rencontrent la population

Les Forces de Défenses et de Sécurités (FDS) ont organisé, pendant trois jours, des séries de rencontres avec la population civile à Ansongo. L’objectif, selon les responsables des FDS, est de créer un cadre convivial de paix et de confiance entre eux et la population pour mener à bien la lutte contre les terroristes. Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de la sécurisation de la zone du Liptako-Gourma financée par l’ONG Search for Common Ground.

Ansongo : la campagne de sensibilisation sur la Covid-19 lancée par les jeunes

Le lundi dernier a eu lieu le lancement de la campagne de sensibilisation sur la Covid-19 dans les écoles, et lieux publics dans le cercle d’Ansongo. Organisée par les jeunes de la localité à travers le conseil local des jeunes, la campagne durera cinq jours allant du 15 au 19 février 2021. Cette cérémonie de lancement a eu lieu à l’école du village de Zakoyra. L’activité s’étendra aussi dans la commune de Bara et de Bourra.

A cet effet, un kit de lavage des mains, des masques et des gels hydro-alcooliques ont été offerts à l’école. Ladite campagne a été organisée avec l’appui de l’ONG Tassagh sur financement de l’Aide de l’Eglise Norvégienne (AEN).

Bankass : l’ONG World Vision fait des dons à des élèves déplacés

Le samedi dernier, l’ONG World Vision a remis des dons de vivres à 100 élèves déplacés venus des communes de Diallassagou, Tori, Sokoura, Ouenkoro et Baye dans la cour de l’établissement scolaire Joseph Yaro de Bankass. Le don était composé de 50kg de riz, 5 litres d’huile, 6kg de mil, 1 sachet de lait, 1 paquet de Maggie, du sel pour chaque élève déplacé. C’était en présence du 2è vice-président du Conseil de cercle, Amadou Togo, du Directeur du centre d’animation pédagogique Bassirou Ongoiba, des conseillers pédagogiques, des représentants de ladite ONG et les bénéficiaires.

A cet effet, une course de chevaux a été organisée au terrain des cavaliers dans le cadre de paix et la cohésion sociale qui a été suivie d’un message de sensibilisation sur la Covid-19.

Mopti : Un car de Bittar Express, renversé sur la route nationale RN15 fait 23 victimes dont 03 morts

Le lundi 15 février 2021 aux environs de 09 heures, à 26 km de Sévaré en allant vers Bandiagara, un car de Bittar Express s’est renversé de lui-même sur la route nationale 15 (RN15). Le bilan de cet accident est de 23 victimes dont 3 morts, 20 blessés dont 11 cas graves. Une équipe de la protection civile de Mopti s’est vite rendue sur le lieu de l’accident. Les blessés ont été évacués à l’hôpital Somino Dolo de Mopti par le Lieutenant-colonel Namaké Dembélé et ces hommes.

À noter que la cause de l’accident reste inconnue pour le moment.

Tchad : Le président malien de la transition rencontre des partenaires du Mali et ses compatriotes

Après la cérémonie de clôture de la 7eme session ordinaire de la conférence des chefs d’état du G5 sahel, le chef d’Etat malien, Bah N’daw, a reçu successivement en audience, Madame Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire générale de la Francophonie, et M. Sidi Ould TAH, Président Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA). L’occasion était donnée à ces partenaires stratégiques de témoigner de leur engagement au côté des nouvelles autorités de la transition.

Il faut noter que le président Bah N’daw s’est rendu à l’ambassade du Mali au Tchad pour rencontrer les maliens qui sont établis et les a appelés à la cohésion et la solidarité mutuelle.

GAO : interdiction aux voitures non immatriculées de circuler

La direction régionale des transports terrestres et fluviaux de Gao (Nord) a reçu plusieurs propriétaires pour immatriculer leurs véhicules suite à une annonce radiodiffusée le week-end dernier interdisant à toute voiture non immatriculée de circuler sur toute l’étendue de la région de Gao. Pour sa part, le directeur régional des transports terrestres et fluviaux, Amadou Kouyaté a rappelé que l’identification des véhicules non immatriculés avait commencé depuis 2018 mais n’avait pas duré trois mois. Selon lui, l’arrivée du nouveau gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade, Moussa Traoré a permis de rependre l’opération, suite à des assassinats ciblés et autres actes de violences et d’insécurité. « Depuis l’annonce de la décision, plusieurs usagers affluent vers nos services. C’est des véhicules de seconde main qui viennent de pays étrangers (la France, la Mauritanie, l’Algérie, le Niger, le Burkina-Faso et autres) mais qui ne sont pas en règle. Parce qu’ils n’ont pas de carte grise malienne, ni de documents de visite technique. Ils ne sont pas, non plus, assurés », a fait constater M. Kouyaté.

Mopti : la première session ordinaire du comité Régional du cadre politique de gestion de la crise s’est tenue !

Les travaux de la première Réunion Ordinaire du comité Régional du cadre politique de gestion de la crise au centre du Mali, titre de l’année 2021, ont démarré, ce mercredi 17 février 2021 dans la salle de réunion du Gouvernorat de Mopti. C’était sous la présidence du gouverneur de la Région de Mopti, le colonel-major Abass Dembélé.

Les points inscrits à l’ordre du jour étaient relatifs aux réalisations faites par le comité au titre de l’année 2020 et les initiatives régionales en lien avec la gestion de la crise dans ladite région.

A noter que, la mission du comité régional du cadre politique de gestion de la crise au centre est d’assurer la coordination aux niveaux stratégiques et politiques de l’ensemble des efforts de stabilisation de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420