A LA UNEMEDIASNATION

Blocus à Boni : La Dirpa dément

La Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) a tenu sa traditionnelle conférence de presse dans ses locaux, hier lundi 5 septembre 2022. Cette occasion a été mise à profit par le directeur général de la Dirpa, le colonel Souleymane Dembélé, pour donner des précisions sur la question de Boni. 

Depuis quelque temps, la question de Boni demeure floue du point de vue de l’opinion publique malienne. Beaucoup d’informations circulant sur les réseaux sociaux ces derniers temps font état d’un blocus imposé aux populations de cette localité par des groupes armés terroristes. Lors du point de presse hier, le directeur général de la Dirpa, le colonel Souleymane Dembélé, a levé l’équivoque sur la question. « Il n’y a pas de blocus à Boni », a-t-il rassuré.

D’ailleurs, le directeur a rappelé que les Forces armées maliennes (FAMa) escortent régulièrement les véhicules de transport sur l’axe Sévaré-Hombori/ Hombori-Sévaré en passant par Boni. D’une fois par mois au début, les plus hautes autorités ont instruit de  ramener cette  fréquence à deux fois par mois. Mais comme dans toutes les autres localités en proie à la crise au Mali, la population de Boni est, dit-il, prise au piège des nombreux pièges (EEI) enfouis par les terroristes.

Le directeur de la Dirpa a tenu à apporter aussi des précisions sur l’incident grave qui  continue d’entretenir la peur et la confusion autour de la localité de Boni. En effet, le mercredi 3 août 2022, « 19 camions de transport remplis de marchandises » ont été saisis et incendiés par des hommes armés affiliés aux Groupes armés terroristes (GAT) dans la localité de Boni.  Comme explication à cet incident du  3 août, le directeur de la Dirpa souligne qu’il fait  suite à une incompréhension entre l’escorte et les transporteurs principalement  à cause de la multitude de fronts auxquels les  FAMa doivent faire face en même temps.  Pendant que le convoi se préparait ce jour pour prendre la route, selon lui, l’escorte a été invitée à se retirer pour gérer une autre situation plus urgente et délicate. N’ayant donc pas compris cela, les transporteurs se sont aussi engagés sur le tronçon, seuls et sans escorte, conduisant au drame regrettable que tout le monde connait, relate le colonel Souleymane Dembélé. Certes, c’est une situation déplorable, mais qui ne doit pas faire trop de bruit.

Une occasion pour la Dirpa de faire le bilan de toutes les opérations militaires des FAMa dans les théâtres Est, Centre et Sud pendant tout le mois d’août. Malgré l’hivernage, une période habituellement difficile pour l’armée malienne, on dénote une mobilité sans précédent des   FAMa, avec plus d’une centaine de terroristes neutralisés et des matériels importants saisis où détruits.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420