A LA UNESOCIETE

Bamako ville propre : La FORSAT-Civile lance « BAMAKO SANIYA »

Le Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ a servi de cadre le samedi 8 octobre 2022 au lancement officiel de l’acte II du projet de la Forsat-Civile dénommé « Bamako Saniya ». Une initiative citoyenne qui vise à mettre en compétition les six communes du district de Bamako à travers un concours d’assainissement des édifices publics. La cérémonie était présidée par le chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. Abdramane Ouattara.

Dans le cadre  du lancement de l’acte 2 de ses  journées citoyennes, « Bamako Saniya » a été officiellement lancé par la Forsat-Civile, le samedi 8 octobre 2022, au Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ de Bamako. Une initiative civique et citoyenne qui met en compétition les six communes du district de Bamako dans le cadre de l’assainir des édifices publics de la capitale. Présidé par le chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. Abdramane Ouattara, l’importance de l’évènement a aussi réuni autour de la présidente de la Forsat Civile, Touré Aïché Baba Keïta, le président de l’Arema,  le gouverneur du district de Bamako et  plusieurs autres  personnalités. « Nous souhaitons que Bamako retrouve sa propriété d’antan .Je dirai à la Forsat Civile que nous ne ménagerons aucun effort pour les appuyer », a indiqué le gouverneur du district de  Bamako lors de son allocution à cette cérémonie de lancement. Il s’est particulièrement réjoui qu’une organisation de la société civile  se soucie autant de la salubrité de la capitale malienne longtemps restée  problématique.

Pour sa part, la présidente de la Fédération des organisations et regroupements de soutien aux actions de la Transition (Forsat Civile) a tenu à préciser que le projet « Bamako Sanya » est un prolongement  (acte II)  des journées citoyennes de la Forsat  Civile qui consiste à assainir la ville de Bamako. Ainsi, 2 000 000 de FCFA  de kits sanitaires seront remis au premier, 1 5 00 000 de FCFA  de kits sanitaires au deuxième et 1 000 000 de FCFA  de kits sanitaires au troisième. L’idée de tout cela, selon la présidente, est d’accompagner à pouvoir  organiser  d’autres  concours au niveau inter-quartier. « La première phase se passera entre les communes et la seconde phase entre les quartiers », a-t-elle précisé.

Au programme, il est prévu durant quatre semaines l’assainissement  des écoles,  les centres de santé,  les hôpitaux, les lieux de divertissement des enfants, les monuments et les mairies. « Notre ambition qui est de devenir « le principal réseau de jeunes citoyens actifs », a-t-elle indiqué, tout en soulignant que c’est un objectif « noble et réaliste avec l’aide de tous ».

De leur côté, le coordinateur des chefs de quartier, Bamoussa Touré, et le chef de cabinet du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, M. Abdramane Ouattara, étaient tous unanimes que jadis Bamako était une ville  coquette, aimée de tous. Mais aujourd’hui, selon eux, c’est un défi majeur à relever afin de redonner à la capitale malienne ses valeurs de propreté. « Nous devons avoir la ferme volonté, le courage de gagner ce combat, nous n’avons pas le droit de le perdre parce que Bamako était une ville que toutes les autres capitales venaient voir », a  regretté le chef de quartier, avant de se réjouir que le président Assimi Goïta, dès son arrivée aux affaires, a su redonner une importance à la santé de Bamako, à la vie de Bamako.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5373