A LA UNEMEDIAS

Bal de costumes traditionnels de l’ORTM : Harouna Mamadou Toureh, le grand absent de la cérémonie

L’office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM) a tenu la sixième (6e) édition de sa soirée culturelle « bal de costumes traditionnels », le vendredi 26 mai dernier sur l’Esplanade du Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Parmi les personnalités présentes le ministre de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo et le ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maiga. Le responsable du département de tutelle, Harouna Mamadou Toureh était le grand absent.

Depuis la cinquième édition en 2011, l’office de radiodiffusion télévision du Mali (ORTM) a tenu la sixième (6e) édition de sa soirée gala dénommée « bal de costumes traditionnels », le vendredi 26 mai dernier sur l’Esplanade du Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Un honneur et une fierté pour le Directeur Général actuel de l’ORTM, Hassane Baba Diombélé qui est l’un des membres fondateurs de l’évènement en 1997.

La particularité de cette sixième édition, c’est qu’elle regroupait l’anniversaire couplé des 32 ans de la Chaine 2 et les 11 ans de l’ORTM2. Prévu respectivement, le 31 décembre pour l’ORTM 2 et le 22 mars pour la Chaine 2, la direction générale de l’ORTM a voulu regrouper les 2 évènements afin de rehausser encore plus leur éclat. Si les ministres de l’Artisanat, de la culture, de l’industrie hôtelière et du tourisme, Andogoly Guindo et son homologue de la Refondation de l’Etat, chargé des relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maiga ont répondu de leur présence, le grand absent était le ministre de tutelle, lui-même, Harouna Mamadou Toureh, en charge de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Modernisation de l’Administration.

L’ORTM étant la plus grande structure de son département, certains organisateurs n’ont pas compris l’absence de Harouna Mamadou Toureh. D’autres le qualifient même de sabotage d’autant plus que lors de la rentrée radiophonique et télévisuelle de l’ORTM également en février dernier, un grand évènement qui annonce toutes les innovations au sein de l’ORTM, le même ministre a abandonné en mi-chemin ses homologues d’autres départements pour aller à une activité vraisemblablement plus importante.

Qu’à cela ne tienne, la perspicacité du DG de l’ORTM, Hassane Baba Diombélé assisté par le ministre de la Culture Andogoly Guindo, a rendu cette soirée très belle.

D’ailleurs pour la première fois, 40 lutteurs traditionnels sont venus directement du pays Dogon parmi lesquels Souleymane Sagara a décroché le titre de « Balamba » (1e place) suivi de Seydou Togo et Mamoutou Togo à la 3e place. Vivement la prochaine édition.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420