MONDE

ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE 2001 : Les Etats-Unis honorent les victimes

Les Américains ont toujours en mémoire la date du 11 septembre 2001.  En effet, il y a 21, a eu lieu les attentats les plus meurtriers de l’histoire des Etats-Unis, commis par le groupe Al-Qaida au Maghreb islamique. Environ deux avions se sont écrasés sur les deux tours du World Trade Center à New York. Le bilan fut désastreux, plus de 2.977 morts.

Comme à l’accoutumée, les Etats-Unis honorent chaque année les victimes des attentats les plus meurtriers que les USA n’ont jamais connus. Ces attaques menées par les hommes d’Oussama Ben Laden, le samedi 11 septembre 2001, ont fait quelques 2.977 morts. Vingt un ans après cette tragédie, les États-Unis ont rendu hommage aux victimes. Le 11 septembre 2001, quatre attaques ont été perpétrées par des membres du réseau djihadiste islamiste Al-Qaida aux USA. Plusieurs milliers de personnes sont blessées et 2.977 sont mortes. Aux environs de 8 heures 14 (heure locale) ce jour, deux avions s’effondrent en plein cœur de New York. Ces attaques ont provoqué une profonde stupeur dans le monde entier.

Ce dimanche 11 septembre 2022, une foule compacte réunie près de l’impressionnant musée-mémorial de Manhattan a observé deux minutes de silence, marquant les moments exacts où les deux avions piratés par des commandos islamistes avaient percuté les tours du World Trade Center.

La vice-présidente Kamala Harris et son mari Doug Emhoff étaient présents au mémorial national du 11 septembre à New York, mais la tradition veut qu’aucune personnalité politique ne prenne la parole lors de la cérémonie au Point Zéro, où les tours jumelles s’élevaient autrefois.

Dans le public à New York, la vice-présidente Kamala Harris Kamala Harris a écouté la très longue liste des noms des victimes. Joe Biden participait lui à une autre cérémonie, au Pentagone. « Le chagrin s’efface un peu avec le temps, mais l’absence permanente de mon père reste toute aussi présente », a confié le fils de Jon Leslie Albert, une des victimes des attentats, après avoir lu le nom de son père. Un autre proche de victime, appelant les personnalités politiques présentes à apaiser les profondes divisions de l’Amérique, a affirmé qu’« on ne devrait pas avoir besoin d’une autre tragédie pour unir notre nation ».

Quant à la Première dame des États-Unis, Jill Biden,  elle a participé à une cérémonie à Shanksville, en Pennsylvanie. Le 11 septembre « nous rappelle qu’avec du courage et de la gentillesse, nous pouvons être une lumière dans cette obscurité », a-t-elle déclaré, tout en ajoutant que les initiatives des passagers du vol 93 avaient sauvé de nombreuses vies, dont peut-être celle de son mari, alors sénateur américain, qui se rendait au Capitole ce jour-là.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420