POLITIQUE

Arcane politique : Le PMDS et le PRVM Faso ko se donnent la main pour des actions futures

Le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM Faso Ko) a reçu une visite de courtoisie du parti de Maouloud Ben  Katra, le parti Malien pour la démocratie sociale (PMDS), le jeudi 11 mars 2021. L’objectif, prendre contact afin organiser, ensemble, des actions futures au bénéfice des deux partis. 

En présence des responsables du nouveau bureau politique du PRVM Faso ko, Maouloud Ben Katra, président par intérim du Parti Malien pour la Démocratie sociale (PMDS), et  ancien ministre du régime défunt de Ibrahim Boubacar Keita  a  expliqué les points communs qui existent  entre les deux partis.

Il a cité la composition des deux partis par une majorité de jeune et le soutien à la réussite de la transition, sans quoi, aucun projet politique ne saurait être possible.

Sur ce point, il s’est dit particulièrement ému par le choix d’une équipe jeune à la tête du PRVM Faso ko, lors de son congrès.

Malgré la distance entre les partis à l’époque et sa soutien au régime de IBK, le président  Ben Katra a indiqué  qu’il était particulièrement touché par le trucage des voix du PRMV Faso Ko, lors des dernières  élections législatives au Mali.

A ses dires, en plus de la spoliation de deux jeunes députés de la commune I, cette « injustice » a été à l’origine de tout ce que le Mali vit aujourd’hui.

Selon lui, l’objectif de cette première visite chez le PRVM est de jeter les bases d’un partenariat « franc et sincère au bénéfice de l’ensemble des militants et particulièrement pour le Mali » a-t-il indiqué.

A ses dires, d’autres rencontres suivront, mais seront cette fois-ci selon lui, des rencontres de travail pour définir de la marche à suivre.

Compte tenu de la circonstance actuelle du Pays, l’ancien ministre a précisé que leur démarche ne visera pas à ajouter plus de problèmes à ce que vit déjà le Mali, d’où l’idée de soutenir la transition. « En soutenant la transition, ce n’est pas pour avoir une place dans la transition, mais c’est faire en sorte que la transition puisse nous inviter afin qu’on discute sur les textes qui, aujourd’hui, doivent faire le Mali de demain ». En effet, a fait savoir que « Notre préoccupation majeure aujourd’hui, en tant que parti politique, c’est se battre, se donner la main avec le PRVM Faso Ko pour être présent dans toutes les rencontres autour des reformes et institutionnelles de notre pays ».

En plus des réformes, Maouloud Ben Katra  a indiqué aussi que par cette visite, son parti  cherche à rassembler une convergence de vue sur tout ce qui  gangrène la vie normale du Mali, plus particulièrement, l’insécurité. « Une seule personne ne peut pas faire revenir la paix et la sécurité au Mali et  retour de la sécurité ne dépend pas à être militaire. Les hommes politiques ont aussi un grand rôle à jouer »,  a-t-il indique en ajoutant : « Avec le PRVM Faso Ko, rien n’est exclu quand il S’agit du Mali ».

Pour conclure, Maouloud Ben Katra a informé du congrès du PMDS, le   25 mai prochain. « Notre objectif c’est de faire émerger des hommes et des femmes capables de travailler  sincèrement pour le Mali » a-t-il indiqué.

De son côté,  Abdoulaye Keita, premier vice-président du PRVM Faso Ko estime que ce n’était impressionnant de voir Maouloud Ben Katra  créer un parti politique, vue son combat de longues années dans le syndicalisme pour le bien être des employés. Il a souhaité plein succès à ce nouveau partenariat entre les deux partis.

Pour sa part, le président du PRVM Faso Ko, M. Samba Coulibaly, a rappelé  que M. Ben Katra les a formés, lui et son vice-président  en matière du syndicalisme. Mais, selon lui, la formation continue, puisque  M.Ben Katra a encore beaucoup de choses à partager avec les jeunes du PRVM Faso KO, notamment sur le plan politique que dans l’exercice du pouvoir.

Par ailleurs il a invité l’ensemble des deux partis à s’impliquer d’avantage afin de participer à tout le  processus des reformes politique et institutionnelles, « seules garanties pour le Mali de  ne pas retomber dans les mêmes problèmes dans le future… il  faut que  les élections, soient organisées  de telles sorte qu’après qu’il ait personne pour dire  qu’il a été victime de  fraude», a-t-il indiqué avant de colure que la porte du PRVM Faso reste  grandement ouverte à toute la classe politique.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420