Affaire Ras Bath et co-accusés devant la chambre d’accusation de la cour d’Appel : L’Avocat général reconnait la nullité de la procédure, le délibéré prévu le mardi prochain

La Chambre d’accusation s’est prononcée hier, mardi 16 février 2021, sur le dossier dit « déstabilisation » des institutions de la République dont sont accusés l’ancien premier ministre Boubou Cissé, son jeune frère Aguibou Tall ;  le chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath ;  le Directeur général du Pmu Mali, Vital Robert Diop ; l’ancien secrétaire général de la présidence de la République, le magistrat Sekou Traoré.

L’avocat général Alioune Nampé a requis, selon un des avocats de la défense, Me Abdourahamane Ben Mamata Touré, la nullité de la procédure et la levée des mandats de dépôt. « Prétendu complot contre le gouvernement. L’Avocat Général a requis la nullité de la procédure et la levée des mandats de dépôt. Chambre d’accusation », c’est la petite note qu’a posté l’avocat de Ras Bath. Quant au délibéré, il est prévu pour le mardi  23 février. Le juge va-t-il confirmer la réquisition de l’avocat général ? L’espoir est permis , car selon les avocats de la défense, le dossier est vide.

C’est d’ailleurs cette position qu’a défendu Me Kassoum Tapo lors de son passage à l’émission « On refait l’actualité » sur Renouveau TV. Selon lui,  le juge d’instruction n’a, jusque-là, entendu aucun inculpé ni témoin, car il estime que , il a, à sa possession, un dossier complètement vide. « Pourquoi garder les inculpés, si le dossier est vide ? », s’interroge Me Tapo.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :