A LA UNENATIONSOCIETE

11 novembre : Le Mali célèbre ses légitimités traditionnelles

Le Centre International de Conférences de Bamako a abrité, le samedi 11 novembre, la 2ème édition de la Journée des Légitimités traditionnelles du Mali. Cette journée instituée par décret du président de la Transition, est célébrée le 11 novembre de chaque année sur toute l’étendue du territoire national. L’étape de Bamako placée sous le haut patronage du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta s’est déroulée sous la présidence du ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Porte-parole du Gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga.

La Journée des Légitimités traditionnelles célébrée le 11 novembre de chaque année est instituée par le Décret n°2022-0128/PT-RM du 04 mars 2022. Cette journée est pilotée par le ministère de la Culture, de l’Artisanat, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme avec à sa tête le chef du département Andogoly Guindo. Outre le ministre Andogoly GUINDO, le Colonel Maïga avait à ses côtés plusieurs membres du Gouvernement, le porte-parole des Légitimités traditionnelles, le patriarche des Niaré de Bamako, le porte-parole des Légitimités traditionnelles du nord du Mali, Honorable Amenokal Bajan Ag HAMATOU ainsi que le représentant du Moro Naaba, venu du Burkina Faso.

Dans son allocution, le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, M. Andogoly GUINDO souligne que l’institution de la journée des légitimités traditionnelles est un bel hommage rendu à ces personnalités qui méritent, selon lui, tout le respect et considération. Pour le ministre Guindo, la journée vise entre autres, à valoriser leurs fonctions, raffermir leur ancrage dans la société et ainsi, contribuer à densifier le système de gouvernance du Mali, promouvoir la paix, la cohésion sociale, le vivre ensemble et soutenir la refondation de l’Etat.

Aussi précise le ministre, l’objectif général de cette Journée est de contribuer à mieux exploiter le système de gouvernance des Légitimités traditionnelles dans la prévention et le règlement des conflits. « Comment s’appuyer sur les pratiques de ces légitimités qui parviennent à gérer, traiter, solutionner les crises », affirme le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme qui rappelle le thème choisi cette année intitulé : « Place et rôle des Légitimités traditionnelles dans la prévention et le règlement des conflits ».

L’occasion était bonne pour le ministre de saluer la présence du ministre représentant de Sa Majesté le Moro Naaba, invité spécial de la 2ème édition de la Journée nationale des Légitimités traditionnelles. « Merci pour votre disponibilité, merci pour l’honneur que vous nous témoignez par votre présence. Nir waango ! », déclare-t-il.

Notons qu’au cours de cette journée nationale dédiée aux Légitimités traditionnelles du Mali des conférences-débats ont été animées par des experts (chercheurs et des traditionalistes). Aussi, plusieurs autres activités ont eu lieu, notamment, des jeux d’éducation, des expositions photos sur les grandes figures des Légitimités traditionnelles ainsi que des consultations médicales gratuites ophtalmologiques.

Ibrahim Djitteye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Notice: ob_end_flush(): failed to send buffer of zlib output compression (0) in /home/lepaysml/public_html/wp-includes/functions.php on line 5420