Tournoi de Cadrage de la Coupe de la Confédération : les clubs maliens entre joie et craquement

La phase aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération – CAF présente un bilan mitigé pour les clubs maliens engagés dans le tournoi. En effet, le Binga FC a été battu 3-0 par le Zanaco, tandis que le Stade Malien de Bamako a assuré le strict minimum en remportant son face à face 1-0 contre AL Ahly de Tripoli.

La manche aller des barrages de la Coupe CAF présente un bilan mêlé pour les clubs de la capitale malienne. Le Binga FC (D2) a craqué et s’est fait étrillé par les Zambiens du Zanaco (3-0) lors de leur déplacement, de son côté le champion en titre du championnat national du Mali, le Stade Malien de Bamako a assuré l’essentiel à domicile contre AL Ahly de Tripoli (1 but à 0).

Les Communards en déplacement en Zambie n’ont pas fait le poids contre le Zanaco. Le représentant malien n’a pas pu développer son jeu contre des expérimentés joueurs zambiens  lors de cette manche aller.

Les buteurs de la rencontre sont : Moses Phiri qui a été le bourreau du Binga grâce à son doublé (51 et 72ème minute de jeu) et Siankongo  (37ème minute).

La tâche s’annonce rude lors de la phase retour prévue dans moins d’une semaine à Bamako.

De son côté, la formation de Sotuba était opposée à son ancien rivale de la finale 2009 remporté par les Blancs de Bamako, AL Ahaly de Tripoli.

La rencontre a démarré à fond avec les deux équipes qui ne voulaient pas se faire de cadeau. Mais, ce sont les Stadistes qui imposent leur rythme à l’adversaire en menant des assauts dans le camp adverse mais le bloc des visiteurs tient en place jusque dans le temps additionnel de la première mi-temps (45+2), quand Aly Dessé Sissoko, capitaine du Stade Malien de Bamako inscrit l’unique but de la rencontre d’une tête superbe sur un service de Sada Diallo.

Au retour des vestiaires, les occasions se font rares des deux côtés et c’est une bataille de milieu de terrain qui se joue. Il a fallu attendre la 89ème minute pour voir une action dangereuse, dans un centre dans le dos de la défense le latéral du stade Mamaye Coulibaly rate sa reprise de volé. Mais la dernière occasion du match est à l’actif des visiteurs qui ont failli égaliser dans les tous derniers instants du match (90+4), Saleh Taher Sahed envoie une frappe lourde mais le ballon a été dévié en corner par un défenseur de la maison.

Avec cette victoire, les stadistes gardent leur chance de qualification intacte pour la Coupe de la Confédération.

Mahamadou Sissouma, Stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :