Suspension du processus d’attribution des logements sociaux : Une sage décision

Les autorités de la transition, à travers le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines et de l’Aménagement du Territoire et de la Population, Bréhima Kamena, ont suspendu le processus d’attribution des 12 566 logements sociaux. Cette décision a été prise après de vives dénonciations de « fraudes » faites sur les réseaux sociaux et dans des médias.

Le Mali koura tant réclamé est sur la voie d’être réalisé. Les Maliens, dans leur majorité, ont changé leur mentalité. Ce qui était possible avant, ne l’est plus de nos jours. Ils ne tolèrent pas l’injustice sociale et ne donnent aucune carte blanche aux autorités. Ils sont engagés pour le nouveau Mali. C’est d’ailleurs ce qui explique les vives contestations des résultats définitifs de l’attribution 12 566 logements sociaux de N’tabakoro.

Aux quant aux autorités, elles ont prouvé que leur engagement pour le Mali koura n’est pas un vain mot. Elles ont, en toute responsabilité, à travers le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines et de l’Aménagement du Territoire et de la Population, Bréhima Kamena, pris des mesures concernant le processus desdits logements.

En effet, dans son communiqué du mardi, le ministre Bréhima Kamena a déploré des anomalies suite à la publication de la liste définitive des bénéficiaires de la 2ème tranche 12 566 logements sociaux de Bamako par la commission d’attribution. Ainsi, le département a décidé, entre autres, la suspension du processus d’attribution afin de procéder aux vérifications nécessaires ; la dissolution de la commission d’attribution dirigée par Issa Guindo.

Selon des sources, l’objectif de ces mesures est de permettre à faire des vérifications sur des anomalies qui ont été soulevées. Elles permettront de voir aussi si les personnes dont les noms se retrouvent sur la liste définitive ont fournis leur dossier et remplissent les conditions pour bénéficier un logement social.

Quoi qu’on dise, les autorités de la transition ont prouvé leur maturité en écoutant le cri de cœur  des Maliens. Cette décision montre combien le président de la transition et son gouvernement tiennent au Mali koura.

Aussi, cette situation sera aussi l’occasion pour les autorités en place d’être beaucoup plus vigilantes sur les compétitions à venir.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :