Le président de l’Adema à Koulouba : « Il est indispensable que l’essentiel des forces politiques maliennes participe à ces Assises… »

Une délégation du parti des abeilles dirigée par son président, le professeur Marimantia Diarra, a été reçue le mardi dernier à Koulouba par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta. L’occasion pour l’hôte d’apporter son soutien aux assises nationales de la refondation.

Bien que membre du cadre d’échange des partis et groupements politiques pour une transition réussie au Mali qui a décidé de bouder les ANR, l’Adema juge nécessaire d’aller à ces assises. C’est en tout cas ce qu’a déclaré son président devant le colonel Assimi Goïta, président de la Transition. « Nous avons pensé que nous avions un mot à dire sur les Assises nationales de la Refondation et que les Termes de références ne devaient pas être considérés comme bouclés, mais toujours susceptibles de recevoir une participation des autres forces politiques pour la réussite complète de ce processus », a confié Marimantia DIARRA, à sa sortie d’audience selon la présidence de la République.

A en croire la cellule de communication de la Présidence, le Président de l’ADEMA-PASJ a souligné la position de son parti qui vise à prendre part à ces Assises nationales, qui se tiendront en décembre prochain. « Cette décision du parti de l’ « Abeille », est consécutive au « congrès qui a mis en place une nouvelle direction et qui a donné des instructions d’aller dans le sens des Assises nationales pour la Refondation », précise-t-on.

Même si l’Adema avait de souci concernant l’inclusivité sur la question des ANR, il a été rassuré par la présidence de la République. « Le Président de la Transition les a rassurés que la réussite des Assises reste possible à condition que tous les Maliens veuillent s’inscrire dans la même dynamique d’échange sur la situation du pays pour une issue favorable », précise la présidence. Pour le président du parti des « abeilles », la participation des différentes forces politiques à ces assises est d’une importance capitale. « Il est indispensable que l’essentiel des forces politiques maliennes participe à ces Assises pour que tous les Maliens parlent de la même voix afin de résoudre les problèmes qui assaillent le pays », a souligné M. DIARRA tout en marquant sa grande satisfaction d’avoir été reçu en compagnie de ses collaborateurs, par le Président de la Transition, a rapporté la présidence de la République.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :