CNT : Des membres favorables à l’abrogation du décret de Issa Kaou N’djim

La commission ad hoc mise en place par les membres du CNT sur l’affaire Issa Kaou N’djim tient sa première réunion ce matin. Mais avant, des membres ont proposé l’abrogation de son décret de nomination. Cette proposition sera elle validée ? Le temps nous le dira.  

Le 4ème vice-président du CNT est en prison depuis la semaine dernière. Il a été interpelé pour « propos subversifs » et jugé pour « atteinte au crédit de l’État » le vendredi dernier. En attendant le délibéré de son procès prévu le 3 décembre prochain, il reste en prison.

Suite à son interpellation et son placement sous mandat de dépôt, le Conseil national de transition a mis en place une commission ad-hoc qui a tenu une réunion à huis-clos hier, lundi 1er novembre 2021. La décision prise par cette commission n’est pas favorable à Issa Kaou Djim.

En effet, selon un membre du CNT qui a préféré l’anonymat, l’organe législatif de transition, au sortir de son huis clos, a demandé la suspension de la détention de son 4ème vice-président. Ce qui est grave encore, le CNT, selon notre interlocuteur, a demandé au Président de la Transition d’abroger le décret de nomination de Issa Kaou N’djim. Cela, apprend-on, pour permettre à la justice de faire « librement son travail ».

Par ailleurs, d’autres membres ont indiqué que la demande de l’abrogation de Issa Kaou N’djim n’est pas faite par la commission ad hoc. « La commission tiendra sa première réunion ce mardi. Elle n’a rien statuer. Mais certains membres du CNT ont proposé l’abrogation par le président de la transition, du décret de nomination de Issa Kaou Djim », a-t-on appris. La commission ad hoc va-t-elle valider cette proposition ? Le CNT va-t-il lâcher son 4ème vice-président.

B. Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :