Célébration du 8 mars : la fondatrice et directrice générale de l’ONG Tilwalte Peace Network parmi les femmes battantes et influentes de 2021

Pour son combat acharné en longueur de journée en faveur des femmes et des jeunes dans le sahel et partout en Afrique, la fondatrice et directrice générale de l’ONG Tilwalte Peace Network, Fatima Al-Ansar, a été honorée par l’Association internationale des femmes du Mali (AIFM). Notre directrice générale fait partie des « femmes battantes et influentes de 2021 » sélectionnées par l’AIFM. Le trophée lui a été remis hier, samedi 6 mars 2021, lors d’un Diner Gala à l’hôtel de l’amitié. « Je salue cette initiative de l’AIFM. Je suis très contente et fière d’être parmi les femmes battantes et influentes de 2021. Mais ce geste me rassure davantage de l’importance du rôle de mon ONG, Tilwalte Peace Network, joue en faveur des femmes et des jeunes du Mali. Nous devons encore redoubler d’efforts pour l’atteinte de tous nos objectifs. Certaines activités sont d’ailleurs en vue dans ce sens », a déclaré Fatima Al-Ansar, la fondatrice et directrice générale de Tilwalte Peace Network, à sa sortie de la salle.

Il faut rappeler que l’ONG Tilwalte Peace Network a comme objectifs, entre autres :

-Doter les femmes et les jeunes des outils nécessaires pour être des agents de changement efficaces, éthiques et énergiques voués à un Sahel et à une Afrique pacifique ;

-Fournir aux femmes et aux jeunes les compétences essentielles pour faciliter un dialogue constructif au sein et entre leurs communautés ;

– Promouvoir la bonne gouvernance à travers un engagement massif des jeunes et des femmes

– Construire un vaste réseau parmi les femmes et les jeunes dirigeants professionnelles du Sahel et de l’Afrique ; et,

– Fournir aux jeunes et aux femmes de précieuses opportunités nationales et internationales de dialogue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :