Brèves du Vendredi 25 Mars 2022

Tombouctou : le conseil économique social et culturel tient sa session traditionnelle d’échanges et d’informations
Le conseil économique social et culturel a organisé sa traditionnelle session d’échanges et d’informations, le mercredi 23 mars 2022. Cette rencontre a regroupé en plus des responsables techniques, les autorités traditionnelles, la société civile et les élus locaux. L’objectif était de recueillir des informations sur les insuffisances dans tous les domaines et de faire des propositions de solution.

Gao : rapt d’un jeune par des hommes armés
Le mercredi 23 mars 2022 à Gao, un jeune a été enlevé par des individus armés non identifiés au quartier Sossokoira. Depuis le début de l’année 2022, c’est le deuxième enlèvement de ce genre à Gao. Les raisons demeurent toujours inconnues, mais les autorités ont engagé des enquêtes pour le trouver.

San : la scolarisation des enfants démunis au cœur d’un atelier
Une vingtaine des relais communautaires venus de la commune urbaine de San ont été formés sur les mesures incitatives, le mercredi 23 mars 2022. Selon les organisateurs, l’objectif de cette formation est mieux outiller les participants afin de pouvoir mobiliser et aider les parents qui n’ont pas pu inscrire leurs enfants à l’école par faute de moyens. Elle a été financée par le projet Accès à l’Education pour tous les enfants du Mali « PACETEM ».

QATAR : le chef de gouvernement de la transition en visite de travail
Le premier ministre de la transition, le Dr Choguel Kokalla Maïga est arrivé à Doha « Qatar » le jeudi 24 mars 2022. Le chef du gouvernement a été invité par son excellence Cheick Khaled Bin Khalifa ABDEL Aziz AL Thani pour prendra part au 20ème forum de Doha. Le thème de cette 20e édition est « transformer pour une nouvelle ère ». La délégation malienne a espoir que les échanges qu’elle aura avec les autorités Qataris seront fructueux et permettront aux deux états de renforcer leurs relations de coopération dans plusieurs domaines. C’est en substance, la déclaration faite par Choguel Kokalla Maïga, chef de gouvernement de la transition à l’aéroport international de Doha.

Match Mali-Tunisie : l’international malien N’golo Kanté à Bamako pour soutenir les aigles
L’international français, d’origine Malienne, N’golo Kanté s’est rendu au commissariat de police du deuxième arrondissement de Bamako le 23 mars 2022 pour ce faire sa carte d’identité, la pièce d’indenté national officielle de sa patrie le Mali. En toute modestie, L’international a été chaleureusement accueilli par le commissaire divisionnaire El hadj Baba Wangara et ses agents. En plus être venu pour se ressourcer auprès des siens, l’autre raison de la présence de N’golo Kanté au Mali est également d’apporter son soutien aux aigles du Mali qui affrontent la Tunisie en match de Barrage de la coupe du monde Qatar 2022, ce vendredi 25 mars 2022.

12ème session du comité Exécutif national de l’Agriculture : Le gouvernement entend faire de l’agriculture le moteur du développement économique
Le chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga a présidé, le mardi le 23mars 2022, à la primature, la 12ème session du comité Exécutif de l’Agriculture(CENA). Lors de son allocution, le premier ministre a souligné que « les plus hautes autorités ont décidé de faire du secteur Agricole, le moteur du développement économique du pays. » selon lui, c’est dans ce cadre que le Gouvernement s’est engagé à allouer chaque année au secteur Agricole, 15% du budget national en plus de son soutien au programme de subvention des intrants et des équipements agricoles. Il a par ailleurs félicité les résultats obtenus au cours de la campagne agricole 2020 /2021, qui « sont appréciables malgré les difficultés liées, entre autres, à l’insécurité, à la pandémie de la covid- 19 et a la faiblesse de la pluviométrie enregistrée par endroits ».

 Promotion du genre : le MENEFP outille son personnel
Dans le cadre de l’égalité du genre, le Ministère de l’Entreprenariat National, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle en partenariat avec l’ONU femmes a initié une session de formation à l’intention de son personnel le mardi 22mars 2022. Durant 3 jours, les participants, au nombre d’une trentaine en majorité des femmes se plancheront entre sur les modules suivant entre autres les concepts liés au genre, les dividendes du genre, l’entreprenariat et égalité de genre et la budgétisation sensible. A la suite de cette session, beaucoup de recommandations seront formulées à l’endroit des décideurs du département sur les questions du genre. Aux termes de cette formation qui prendra fin le jeudi 24mars 2022, une autre session est prévue le 29 mars 2022.

Kayes : un jeune bénéficie le soutien de Fatoumata Batouly Niane
Le mardi 22mars 2022, la présidente du mouvement « AN-Biko » Fatoumata Batouly Niane a offert des appareils de sonorisation à Djibril Bakayoko dit (James Koffi). L’objectif est de redynamiser l’Amicale des jeunes de Kayes. Très ému, le bénéficiaire a fait savoir que cette sonorisation donnera d’autres opportunités aux jeunes de kayesiens dans le domaine de la musique.

Solidarité : l’artiste Abdoulaye Diabaté fait don de plusieurs tonnes de vivre
Le jeudi 24 mars 2022, l’artiste chanteur Abdoulaye Diabaté a fait un don de plusieurs tonnes de vivres. Il s’agit notamment de 150 tonnes de riz, 43 tonnes de sucre, 25 tonnes de maïs, 100 bidons d’huiles, 500 nattes aux mosquées des camps et quelques habits cousus aux veuves militaires et paramilitaires. C’était au siège du service social des armées de Bamako.

Célébration de 8 mars : les femmes du Comité de Suivi de l’Accord ne sont pas restées en marge
Le jeudi 24 mars 2022, les femmes du Comité de Suivi de l’Accord de paix issu du processus d’Alger signé à Bamako en mai et juin 2015 ont célébré la journée internationale de la femme avec leurs camarades venues de toutes les régions du Mali. Une occasion pour ces femmes de partager leurs préoccupations face aux violences faites aux femmes. Tout en accordant un accent particulier sur la situation de l’insécurité qui persiste dans le pays, les femmes du Comité de Suivi de l’Accord ont insisté sur le sacrifice qu’ont consenti lors des crises précédentes, notamment à travers la prise en charge et l’éducation des enfants. En effet, elles encouragé leurs paires à continuer à jouer le même rôle que les femmes du comité de suivi de l’Accord d’Alger. C’est-à-dire mettre en avant la participation des femmes à la mise en œuvre dudit accord signé par 25% des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :