Brèves du Mercredi 26 Janvier 2022

Pour le Développement de Kalaban-coro Dougoucoro : l’AJKD sur les fonts baptismaux
L’Association des jeunes pour le Développement de Kalaban Dougoucoro (AJDKD) a été officiellement lancée le samedi 22 janvier 2022 sur le terrain Yaba de Kalaban-Coro. Ladite cérémonie s’est tenue en présence du président de l’association, Seydou Diarra et du parrain l’association Jeunesse et Travail (Sigui TE MA SON), Ibrahim Traoré, un grand acteur du développement de Kalaban-Coro.

Contribuer au développement de Kalaban-coro Dougoucoro à travers des activités d’assainissement, de la lutte contre la délinquance en milieu juvénile…Tels sont, entre autres, les objectifs de l’Association des Jeunes pour le Développement de Kalabancoro Dougoucoro (AJDKD) dont le lancement a été fait en grande pompe et dont l’initiative a été saluée par les autorités locales et coutumières de Kalaban-coro.

Dans son intervention, le représentant de la Mairie de Kalaban-Coro a encouragé les membres de l’association dans leur démarche. Aussi, a-t-il exprimé la disponibilité de la Mairie à les accompagner. A sa suite, Madou Djan Traoré, le représentant du chef de village de Kalaban-coro a, lui aussi, salué la création de cette association. Après avoir déploré que de telles initiatives prises par des jeunes ont été abandonnées, il a invité les membres de AJDKD d’aller jusqu’au bout.

Pour sa part, le président de l’Association des jeunes pour le Développement de Kalaban Dougoucoro (AJDKD), Seydou Diarra a expliqué les objectifs de son association. Cette association de jeunes, selon son président, intervient dans plusieurs domaines, à savoir l’assainissement, la lutte contre le chômage des jeunes, la lutte contre la délinquance juvénile… Seydou Diarra a plaidé pour une collaboration entre son association, la mairie et les autorités coutumières.

De son côté, le parrain de l’association, Ibrahim Traoré, a salué de telles associations qui se battent pour le développement de la commune de Kalaban-coro. Ainsi, il a exprimé sa disponibilité à accompagner cette association pour la réussite de ses objectifs. Rappelons que Ibrahim Traoré est aussi le parrain l’association Jeunesse et Travail (Sigui TE MA SON) et un grand acteur du développement de Kalaban-Coro.

Le Président de la Transition reçoit une délégation de l’Union Africaine
Une délégation de l’Union Africaine, conduite par Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’institution, a été reçue en audience, ce mardi 25 janvier 2022, par le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État. Au menu des échanges, la situation politique au Mali.

A sa sortie d’audience, Moussa Faki Mahamat a confié être « en mission au Mali pour écouter, pour [s]’informer et pour échanger avec les autorités de la transition sur le processus de Transition dans ce pays africain ».

Revenant sur les sanctions de la CEDEAO, entérinées par l’Union Africaine, contre le Mali, l’hôte du jour du Président GOÏTA, a estimé que « Le plus important est de voir comment il faut soutenir la Transition au Mali, échanger sur une approche consensuelle qui puisse préserver les intérêts fondamentaux de ce grand pays africain et conformément aux textes qui régissent l’Organisation sous-régionale et continentale ».

Il a exhorté à tenir compte de la situation particulière que traverse le Mali. Un pays confronté à une crise sécuritaire depuis une dizaine d’année. « Nous mobilisons le continent et ses partenaires pour soutenir le Mali et dépasser cette crise conjoncturelle et asseoir un État fort dans l’intérêt du peuple malien, de la région et de l’ensemble du continent », a-t-il conclu.

Maintien de l’ordre économique et commercial : L’État veille de près
Selon note écrite par la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence, un contrôle rigoureux est en cours depuis hier. Des centaines de points de vente ont été ainsi visités. « Avec courage et abnégation les agents assermentés de la DRCC de Bamako à l’instar de leurs collègues de toutes les régions administratives du pays poursuivent la mission sacerdotale de maintien de l’ordre économique et commercial », a-t-on lu sur la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence. Selon la même source, un plus de 2.000 points de vente visités à ce jour et de centaines de PV dressés à l’encontre des contrevenants. L’objectif de ce contrôle, selon la DGCC, c’est de stabiliser les prix et lutter contre les pratiques commerciales frauduleuses en cette période de sacrifice commun. « Les agents de la DGCC utilisent des identités d’emprunt ou par le truchement de personnes neutres effectuent des achats comme n’importe quel consommateur et ainsi « tester» le comportement du marché », a-t-on écrit. La DGCC estime que ladite mission de contrôle est utile pour vérifier l’information qui est donnée par le vendeur au consommateur.

Bafoulabe : l’ONG « lutte contre la cherté de la vie » fait un don de médicaments aux 5 communes du nord
L’association pour le Développement Rural du cercle de Bafoulabe a reçu de la part de l’ONG « lutte contre la cherté de la vie un lot de médicament d’une valeur d’un million de FCFA destine au centre de santé communautaire des 5 communes du nord.

San : Élaboration des plans de contingents de la région au cœur des échanges
Le lundi 24 janvier 2022, plus d’une cinquantaine de personnes ont pris à une rencontre d’élaboration des plans de contingent de la région de San pour une durée de 5 jours. L objectifs est de mettre à la disposition de la région des outils capables de faire face aux crises. Cette rencontre est organisée par la Direction Régionale du Développement Social de Ségou et finance par l’UNICEF.

Kita : La gestion efficiente de l’école au cœur de la rencontre
Le dimanche 23 Javier 2022, une rencontre de concertation sur la gestion efficiente de l’école a été organisée par le centre d’animation pédagogique de la région. Pour le CAP, l’objectif de cette rencontre était d’élaborer des stratégies pour la performance de l’éducation. Étaient présents a cette rencontre, les responsables des comités de gestion scolaire (CGS), les directeurs d’écoles et les maires.

Tomora : Un canari contenant des ossements humains découvert
Le lundi 17 janvier 2022, Fariga, dans la commune rurale de Tomora (Oussoubidiangna), il s’avère qu’un canari très ancien contenant des ossements humains a été découvert dans un champ. Nos sources indiquent que ce canari serait enterré depuis le temps de ancêtres. Nos sources affirment encore que les ancêtres enterraient le cadavre des enfants décèdes, plus tôt, ils les mettaient dans un canari et déposé sur un grand arbre ou enfouis sous terre. Les autorités et plusieurs personnes se sont déplacées sur le site pour aller voir le canari et ces ossement humains.

Bourem : La population s’inquiète et dénonce la flambée du prix des denrées de premières nécessités
Les effets des sanctions de la CEDEAO et de l’UEMAO se font déjà sentir sur les marchés de Bourem. La flambée des prix des denrées de première nécessité, tel que le riz, l’huile, le sucre coutent chers, depuis l’annonce de l’embargo. Les populations demandent aux autorités locales de s’impliquer pour régler les prix sur les marchés.

San : les femmes s’engagent à lutter contre les VGB
Le samedi 22 janvier 2022, l’Association « Muso Jala » a organisée une rencontre de plaidoyer, à laquelle ont pris part plus d’une centaine de femmes de la commune urbaine de San. Elles ont remis un mémorandum au gouverneur de la région pour sollicite l’implication des plus hautes autorités afin de mettre fin aux violences faites aux femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :