Brèves du Mercredi 03 Novembre 2021

Grève des banques et établissement financier : De nouvelles 72 heures déclenchées

Apres les 72 premières heures de grève, la semaine dernière, les banques assurances et établissement financier et commerces du Mali ont entamé une nouvelle cessation de travail de 72 heures, hier lundi.
Le syndicat national des banques, assurance, micro finances, et commerce du mali (SYNABEF) est plus que jamais déterminé à la satisfaction de ses doléances. Une nouvelle cessation de travail reconduit la grève de 72 heures entamée, le mercredi 27 octobre dernier. Une reconduction qui avait était brandit par le SYNABEF à l’absence de réactions de l’APBEF et le CCA aux revendications du préavis de grève déposé 7 octobre dernier. Parmi les 13 points de revendication, seules les requêtes relatives aux conditions de vie et de travaille des pompistes des stations Shell, Total, et Oryx et des agents du pari mutuel urbain (PMU) ont été accepté, selon certains grévistes. Pour de nombreux client, cette reconduction inconcevable de la mesure où, beaucoup de personne n’arrivent pas à toucher leur salaire. « Cette situation est inadmissible, les grévistes doivent penser à la situation actuelle du pays et a nous les parents d’élèves qui doivent payer les fournitures scolaires pour nos enfants alors qu’on n’arrive même pas a touché notre salaire » a dénoncé un client. Il faut signaler que toutes les banques ne font pas partie de cette grève. La Banque de Développement du Mali (BDM sa), la banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) se sont dissociées de la grève, par contre, le comité syndical de la Bank of Africa, n’est pas membre su SYNABEF.

Yorosso : Une altercation entre agriculteurs et éleveurs fait des blessés

Le bilan d’un affrontement entre les éleveurs et les agriculteurs est de 03 blessés dont un cas grave. L’incident s’est produit, le jeudi dernier, à Menamba. Selon des sources locales, tout a commencé quand deux bergers ont voulu mener leurs troupeaux dans un champ. Suite aux refus des agriculteurs, les bergers ont usé de la force en utilisant des machettes. La brigade de la gendarmerie de Yorosso a été interpelée pour faire des enquêtes et situer les responsabilités.

Bafoulabe : le problème d’eau potable résolu

Dû à l’arrêt de certaines machines, la fourniture d’eau potable avait été suspendue pendant deux semaines dans la ville. Le week-end dernier, les techniciens de la Société Malienne de l’Eau Potable (SOMAGEP) ont réparé le dégât. La population a désormais accès à l’eau potable. L’installation des forages a aussi débuté dans la ville. Les habitants ont accueilli la nouvelle avec beaucoup.

Koulikoro : 33 ingénieurs et techniciens outillés en approche d’intensité de main d’œuvre

Plus de 30 techniciens et ingénieurs ont assisté à une formation en approche « Haute Intensité de Main d’œuvre », le lundi 01 Novembre 2021. Organisée l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes(APEJ), cette session s’est déroulée à Koulikoro. L’objectif est d’employer un plus grand nombre de jeunes dans des projets d’infrastructures communautaires identifiées par les bénéficiaires. Une session marquée par la visite d’une ferme jardinière biologique (FEMABIO), développée par un jeune entrepreneur évoluant dans le domaine de l’agrobusiness.

Kita : Les denrées alimentaires connaissent une flambée de prix

A Kita, les prix de certaines denrées alimentaires augmentent. Le sac de riz de 50kg passe de 15.000 FCFA à 16500FCFA. Le litre d’huile vendu à 800 FCFA a connu une hausse de 300 FCFA, voire 400 FCFA. Le kg du haricot vendu entre 500 et 550 FCFA est augmenté à 650 FCFA. Les population se disent désespérer et invitent les autorités à trouver une solution urgente au problème.

Kayes : prévention des infections sexuellement transmissible au cœur d’une formation

Plus d’une dizaine de jeunes dont cinq blogueurs ont été formés sur les mesures préventives contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et la planification familiale à Kayes. Cette formation des jeunes vise à ce qu’ils puisent sensibilisée la population sur les diffèrent IST et les différentes méthodes de planification familiale. La formation a été organisée par Doniblog en partenariat avec PSI Mali et RNW Media.

Santé : des époux refusent des consultations masculines sur leurs épouses

Nombreux sont les époux qui refusent que leur femme soit consultée par un gynécologue masculin au Mali. Certaines génécologies affirment qu’il y a aussi des femmes qui ne veulent pas être consultées par un homme. Certains évoquent des raisons religieuses, mais d’autres reconnaissent leur jalousie.

Paix et sécurité : Bamako abrite un forum de deux jours

Bamako a abrité deux jours de forum sur la paix et la prévention de l’extrême violence. L’objectif est d’impliquer les communautés dans l’élaboration et la validation d’un plan d’action de prévention contre l’extrémisme violent.

Mali : le gouvernement de transition renforce son contrôle sur l’or

Le Mali a annoncé de nouvelles règles pour mieux contrôler l’extraction artisanale l’or dans le pays. Pour cela, il prévoit une exigence des permis pour les petits mineurs et créer 200 coopératives avec l’aide de la Banque mondiale dans le cadre d’une initiative visant à officialiser le commerce par des intermédiaires. Ces avancées permettront au Mali, selon le ministre des Mines, Lamine Traoré, d’augmenter sa production totale de 15%.Le pays nourrit le souhait de dépasser l’Afrique du Sud en tant que deuxième producteur du continent.

Koulikoro : L’Ecole Militaire d’Administration de Kayo (EMA) ouvre ses portes à la 23ème promotion des officiers stagiaires

Le démarrage effectif des cours de la 23ème promotion des Officiers à l’Ecole Militaire d’Administration a eu lieu, le lundi 1er novembre 2021, dans l’enceinte dudit établissement à Kayo, sur la route de Koulikoro. Pour cette année scolaire, ils seront 30 officiers stagiaires dont 25 nationaux et 5 étrangers à suivre la formation en administration des Armées. Selon le directeur de l’école, des dispositions gigantesques ont été prises pour faire de cette rentrée une réussite. La direction de l’école et le commandant sont satisfaits de la réouverture de cette école.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :