Brèves du Mardi 22 Mars 2022

Kayes-Yelimané : la population rappelée sur son rôle dans le développement local
Le gouverneur de la région de Kayes a entamé le mercredi 16 mars 2022, une visite dans le cercle de Yelimané. Il a été question du non-paiement de la TDRL avec les forces locales, le retour des déplacés des conflits liés à l’esclavage par ascendance, le problème foncier et la gestion de l’adduction d’eau potable. Pour le chef de l’exécutif régional, il s’agissait d’attirer l’attention des populations sur leurs rôles dans le développement local. Et cette mission a été saluée par les populations, et a pris fin le jeudi 17 mars.

Macina : une journée de salubrité organisée aux alentours du fleuve Niger
Les habitants de la ville de Macina ont organisé le mercredi 16 mars 2022, une journée d’assainissement sur les berges du fleuve Niger. C’était dans le cadre de la journée citoyenne, appuyée par le Projet de réhabilitation économique et environnementale du fleuve Niger (PREEFN). Les autorités communales et coutumières de la ville de Macina ont promis de continuer cette initiative pour la préservation de ladite fleuve. Selon la source, la même activité sera organisée dans les jours à venir, a Diafarabé, Kolongo et Kokry.

Gao : des hommes de médias outillés sur la réforme du secteur de la sécurité
Une quarantaine d’hommes de médias ont débuté le mercredi 16 mars 2022, une session de formation sur la réforme de la sécurité. Le thème de la rencontre portait sur : « la police de proximité, la réforme du secteur de la sécurité et le comité consultatif ». L’objectif est d’outiller les hommes de médias sur la réforme de sécurité et les aider à concevoir, traiter et passer le bon message. La formation qui a pris fin le vendredi 18 mars 2022 a été organisée par Wanep-Mali sur financement, d’Adams Smith international.

FEMAFOOT : La 49ème Assemblée Général ténue
La Fédération Malienne de Football a ténu le samedi 19 mars 2022, les travaux de sa 49ème Assemblée Générale à l’hôtel de Millénium. L’ouverture de cette importante cérémonie était placée sous la présidence du ministre de la Jeunesse et des Sport, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne Mossa Ag Attaher. C’était en présence du président de l’instance dirigeante du football malien, Mamoutou Touré dit Bavieux, du maire de la commune IV du district de Bamako et ainsi que les délégués venus des différentes régions du pays (Mali).

Sikasso : les opérateurs économiques s’engagent pour le respect des prix des denrées
A quelques semaines du mois de Ramadan, la hausse des prix des denrées de première nécessité inquiète les populations et autorités de Sikasso. En effet, le comité de veille de la région a tenu une rencontre sur le sujet, le jeudi 17 mars 2022. Les responsables de la direction régionale du commerce et de la concurrence ont indiqué pour occasion que « les prix fixés seront respectés et contrôlés scrupuleusement ». Les opérateurs économiques ont aussi promis de s’investir pour le respect des prix.

Kita : un agent de la sécurité tué
En mission au poste de contrôle de Kita, l’adjudant de police Cheick Abou Keita de la promotion 2005 a été tué dans la nuit du jeudi à vendredi 18 mars 2022. Dans la région de Kayes, au poste de la vie, les raisons de cet assassinat ne sont pas connues, mais une enquête a été ouverte, indiquent nos sources. Cependant, selon plusieurs témoignages, il a été tué a « bout portant à l’aide d’un pistolet par un passager d’une compagnie de transport qui quittait Kita pour Bamako » lors d’un contrôle d’identité audit poste de sécurité. Après son forfait, le meurtrier a pris la fuite et disparu dans la nature. Notons qu’une enquête a été ouverte pour connaître les raisons de cet assassinat qui défraie actuellement la chronique dans la capitale de l’arachide.

Macina : hausse du prix du sac de l’engrais
Les exploitants agricoles s’inquiètent de l’augmentation du prix de l’engrais en zone Office Niger, particulièrement à Macina. Vendu à 29 milles FCFA il y a quelques jours, le sac de 50 Kg de l’engrais est aujourd’hui cédé à 35 mille FCFA. Les responsables de la zone de production Office du Niger ont encouragé les exploitants agricoles dès maintenant à la production du fumier organique pour amoindrir les charges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :