Assises Nationales de la Refondation : L’implication des élus locaux sollicitée par le Premier ministre

Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a, au cours d’une audience qu’il a accordé à l’Association des Municipalités du Mali (AMM), demandé l’implication des élus pour la réussite des Assises Nationales de la Refondation en vue. C’était le mercredi dernier.

Le Premier ministre multiplie les rencontres avec les forces vives de la Nation autour de l’organisation des Assises nationales de la Refondation. Après les chasseurs qui ont annoncé leur participation, Dr Choguel Kokalla Maïga a plaidé pour l’implication des élus locaux pour la réussite de cet évènement important dans l’avenir du Mali. « En recevant hier l’Association des Municipalités du Mali (AMM), composée d’élus communaux, le Premier ministre a voulu écouter et comprendre les préoccupations de la base mais aussi et surtout informer ces leaders de la décentralisation sur la vision des autorités de la Transition », a-t-on écrit sur la page Facebook de la primature.

Selon la cellule de communication de la primature, le chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga a souligné la volonté et l’engagement des autorités à répondre aux aspirations des forces du Changement pour bâtir le Mali Kura. « Cette ambition exige naturellement un sursaut national qui surmonte les clivages d’où la démarche inclusive fortement recommandée par le Président de la Transition », a-t-on précisé. Les assises nationales de la refondation décideront de ce que le Mali sera demain. La participation des élus locaux à de telles rencontres, est d’une importance capitale. C’est pourquoi le chef du gouvernement a invité les maires à s’impliquer pour la réussite des ANR. « Aussi, le Premier ministre a souligné aux élus la nécessité des réformes et surtout la participation de tous sans exclusive aux prochaines Assises de la Refondation considérées comme l’étape cruciale pour l’édification du nouveau Mali », a précisé la cellule de la communication de la primature. A en croire cette même cellule, les élus ont salué la démarche et réaffirment leur disponibilité à s’impliquer non sans évoquer leurs préoccupations comme l’insécurité qui hypothèque les efforts de développement.

Il faut rappeler que les chasseurs (Dozos), convaincus par les propos du premier ministre, ont décidé de participer aux Assises nationales de la Refondations.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :