3ème édition du Salon International de l’Artisanat du Mali (SIAMA) : Le pari de bonne organisation gagné

La 3ème édition du Salon International de l’Artisanat du Mali s’est tenue du 23 décembre 2021 au 02 janvier 2022. Avec la participation de 14 pays, et 1130 exposants environs, plus de 295.000 visiteurs, et un chiffre d’affaires bien élevé, le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo a gagné le pari de la bonne organisation.

Durant deux semaines, le département de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme s’est mobilisé pour la réussite de la 3ème édition du Salon International de l’Artisanat du Mali. Elle en a été ainsi. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga lors de la cérémonie de clôture. « Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a, présidé ce Dimanche 02 Janvier 2022, la cérémonie de clôture de la 3è édition du Salon International de l’Artisanat du Mali. Le Chef du gouvernement s’est félicité du succès de cette 3e édition qui s’est déroulée dans un contexte marqué par la double crise sécuritaire et sanitaire. Le Challenge était de taille. En dépit de tout, dira le Premier ministre, le salon a tenu toutes ses promesses tant sur le plan de la participation avec 14 pays, et 1130 exposants environs, plus de 295.000 visiteurs, sans compter le chiffre d’affaires », a-t-on lu sur la page de la Primature. Aussi, selon sa cellule de communication, le Premier ministre n’a pas caché sa satisfaction au regard du succès du salon. « Ce succès, le Chef du gouvernement le met au compte du Président de la Transition, qui ambitionne de faire de l’Artisanat le moteur de la croissance, de la création d’emplois et de richesses. Occasion pour féliciter les acteurs organisateurs et participants, qu’il a invités à fidéliser davantage de visiteurs et d’acheteurs », avait déclaré Dr Choguel Kokalla Maïga qui a reconnu que « ce salon a fini de prouver à travers ses produits de qualité, leur diversité que la commande publique peut s’orienter les produits locaux, ce qui permettra du coup de promouvoir le label Mali ».

Le pari de l’organisation gagné par le département de la Culture

« Nous sommes ici ce soir, pour renouveler la belle expérience des première et deuxième édition du SIAMA tenues respectivement en 2017 et 2019, mais aussi, pour révéler à nouveau la créativité, les talents artisanaux, et soutenir la transmission des savoirs et savoir-faire maliens », a avait déclaré le ministre Andogoly Guindo lors de l’ouverture de la 3ème édition du SIAMA. Et oui, les défis ont été relevés par la participation massive non seulement des artisans maliens mais aussi ceux venus de l’extérieur. « Je puis affirmer à ce stade que malgré le contexte de double crise sécuritaire et sanitaire, cette 3ème édition du SIAMA a tenu la promesse des fleurs. Le pari n’était pas gagné à l’avance mais, il est heureux de constater que le succès est au-delà des espérances. Cette édition aura été marquée par la présence notable de plusieurs artisans venus de toutes les régions du Mali et de dix autres pays africains », a reconnu le Premier ministre dans son discours de clôture. Aussi, a-t-il ajouté que l’ambition des autorités actuelles est de faire du secteur de l’artisanat un fleuron vital du développement économique, social et culturel du Mali.

Selon le l’ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES DE METIERS DU MLI (APCMM), le SIAMA 2021 disposait de neuf (7) Pavillons, 500 stands climatisés, 84 stands bâtis et plus de 222 stands amenés. Ce dernier a salué les plus hautes autorités, dont le premier ministre et le ministre Andodoly Guindo pour la valorisation de la consommation malienne. « Cette consommation nationale ne pouvait prendre cette ampleur sans le soutien et l’accompagnement de Monsieur le Ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Monsieur Andogoly GUINDO qui ne ménage ni ses efforts, ni son temps pour l’essor de l’Artisanat », a déclaré Mamadou Minkoro Traoré.

Il faut préciser 14 pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Niger, le Togo et le Sénégal ont participé à cette édition du SIAMA qui également enregistré 1130 exposants environs, plus de 295.000 visiteurs, et un chiffre d’affaires bien élevé.

Boureima Guindo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :