Les Forces armées maliennes, appuyées par la Force Barkhane, repoussent des attaques d’ampleur à Mondoro et Boulikessi (communiqué)

Dans la nuit du 23 au 24 janvier 2021, les camps des Forces armées maliennes (FAMa) de Mondoro et de Boulikessi, situés tous deux à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso, ont fait l’objet d’une attaque simultanée.

Face à un ennemi décidé à entrer dans les deux emprises, les FAMa ont tout de suite pris l’ascendant sur leur adversaire et ont tenu leurs positions, appuyés notamment par leur Tucano.

Moins d’une heure après l’alerte donnée par les FAMa, la force

Barkhane a déclenché une patrouille d’hélicoptères Tigre qui s’est rendue sur place afin d’appuyer les FAMa. En parallèle, une patrouille de Mirage 2000 a survolé les deux emprises.

Rapidement, les Tigre ont engagé le combat sur une colonne ennemie à Boulikessi, neutralisant une dizaine de GAT à motos.

Au petit matin, l’ennemi s’étant débandé, la Force Barkhane a déclenché une évacuation médicale au profit des blessés FAMa de Boulikessi, appuyée par un Tigre.

Parmi les blessés de l’emprise, la Force Barkhane en a pris en charge deux, les autres étant pris en compte par la MINUSMa ou par les FAMa. Stabilisés à l’Antenne de réanimation et de chirurgie de sauvetage (ARCS) de Gossi, ils ont été transportés à l’hôpital militaire de Gao en milieu de journée.

Du côté ennemi, à Boulikessi, ce sont plusieurs dizaines de GAT qui ont ainsi été neutralisés, 2 pick-ups et 5 motos ont été détruits. De plus, 40 motos y ont également été saisies. Le bilan ennemi de Mondoro demeure quant à lui à consolider, mais on compte pour l’heure 7 motos saisies.

Source : Force Barkhane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :