Pour dénoncer « l’interpellation arbitraire et la séquestration » de son porte-parole Ras Bath : Le CDR projette une marche le vendredi prochain

Pour protester contre l’interpellation et la « séquestration » de leur porte-parole, le 20 décembre dernier, les militants et sympathisants du Collectif pour le Développement de la République (CDR) projettent une grande marche le vendredi 8 janvier 2021, à partir de 14 heures de la place de la liberté au monument de l’Indépendance. La mairie de la commune III du district de Bamako a été informée, le lundi dernier.

Dans sa demande adressée à la mairie de la commune III du district de Bamako, le Collectif pour le Développement de la République (CDR) explique les motivations de cette marche qu’il envisage le vendredi prochain. Selon le CDR, c’est pour « dénoncer l’interpellation et la séquestration pour des desseins politiques de notre porte-parole, Mohamed Youssouf Bathily, Ras Bath ».

Journaliste, animateur et chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath dénonçait tout le temps, à travers son émission « grands dossiers », sur le Renouveau FM, les grands maux dont souffrent le Mali et par ricochet, mettait à nu tous les auteurs et complices contre le développement du Mali.

Pour rappel, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath a été interpellé le 20 décembre dernier, dans les conditions hors la loi, puis transféré à la brigade de la gendarmerie du camp I, avant d’être transféré à la maison centrale d’arrêt (MCA), le 31 décembre 2020, à la suite d’un mandat de dépôt d’un juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III.

A noter que Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath y avait été transférer avec d’autres responsables de services tels que Vital Rober Diop, directeur du Pmu Mali, Mahamadou Koné, Souleymane Kanssaye, Aguibou Macky Tall. Quant à Sekou Traoré, secrétaire général de la présidence de la République, compte tenu de son statut de magistrat et de sa fonction qui lui confère le rang de ministre, son dossier a été confié à la Cour suprême, juridiction compétente à le juger.

Issa Djiguiba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :